Bururi : La sécurité perturbée dans plusieurs coins de cette province


Les communes de Bururi et de Mugamba ont enregistré des cas d’insécurité la nuit de ce dimanche à lundi 8 février 2016. Une femme a été tuée en commune Bururi au moment où une camionnette double cabine de l’Office du Thé du Burundi, usine de Tora, est tombée dans une embuscade armée en commune Mugamba sans occasionner de dégâts humains.



Par: Isanganiro , lundi 8 février 2016  à 16 : 22 : 12
a

Sur la colline Gasenyi de la zone Munini de la commune Bururi, une veuve qui vivait seule a été tuée décapitée chez elle vers 23h de ce dimanche 7 févr.-16. Nestor Nijimbere, administrateur communal de Bururi, confirme l’information. Il indique que le bourreau, un voisin de la victime, a pris le large aussitôt après ce meurtre. L’administrateur de Bururi, relayant les informations obtenues des voisins de la victime, dit que des mobiles de sorcellerie seraient derrière ce meurtre même si le présumé assassin avait d’autres dossiers en justice.

Sur la colline Muhabo de la commune Mugamba, une camionnette de l’OTB Tora qui se rendait à Matana au secours d’une femme d’un employé de cet office, a essuyé des balles des hommes armés qui y avaient placé des troncs d’arbres comme barricade. La police à Bururi dit que 4militaires qui convoyaient cette camionnette ont riposté et les assaillants se sont volatilisés dans la nature. Les sources policières à Bururi indiquent qu’il n’y pas eu de dégâts humains. Mais la camionnette de l’OTB Tora a été touchée au radiateur sans l’empêcher de regagner Tora.

L’administrateur de la commune Bururi dit que le présumé assassin sera à tout prix arrêté pour répondre de ses actes. Des descentes de pacification seront organisées afin de bannir la justice populaire et le vol du petit bétail à Rukanda en zone Gasanda vers une destination inconnue qui prend de l’ampleur ces derniers jours. La police de Bururi, quant à elle, dit continuer à veiller sur la sécurité de temps en temps perturbée ces derniers mois. De violents combats avaient en effet opposé les forces de sécurité burundaises et un groupe armé dans un boisement à cheval sur les communes Mugamba de la province Bururi et Mukike de la province Bujumbura deux semaines viennent de s’écouler.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

712 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent



a

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout



a

Education : Un sac de ciment pour valider l’inscription d’un nouvel élève



a

Education : Un Examen d’Etat qui se déroule « sans entrave ».





Les plus populaires
Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 27 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 26 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 11 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 5 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 4 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 3 %)

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !,(popularité : 3 %)

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent,(popularité : 3 %)

Education : Un Examen d’Etat qui se déroule « sans entrave ».,(popularité : 2 %)