Burundi : les recettes inférieures aux prévisions en 2015




Par: Isanganiro , mercredi 10 février 2016  à 08 : 14 : 51
a

L’ Office Burundais des recettes (OBR) annonce que sur les prévisions de 720 milliards de recettes en 2015, il n’ a collecté que 590.6 milliards. A l’ origine de ce manque de performance, l’ insécurité.

Le porte -parole du ministère des finances indique que la période allant du mois d’ avril à août a été la plus sombre de l’ année 2015. Désiré Musharitse indique que la croissance économique a chuté à moins de 0% à cause de l’ insécurité qui prévalait dans le pays. Selon cette autorité, l’ espoir n’ est revenu que dans les 3 derniers mois de l’ année durant lesquels la croissance a repris.

Domitien Ndihokubwayo, commissaire général de l’ OBR fait savoir que l’ office a pu récolter près de 158 milliards sur les 196 attendus durant le dernier trimestre.

Le porte parole du ministère des finances se dit confiant que l’ année 2016 va continuer sur l’ élan de la reprise de la croissance économique enregistré vers la fin de 2015. Croissance attendue, 3% selon les prévisions. Quant aux recettes prévues l’ an 2016, elles s’ élèvent à 678 milliards, soit 42milliards de moins par rapport aux prévisions de 2015.

Pour booster les recettes, l’ OBR prévoit combattre la corruption à l’ interne et donner l’ emploi cette année à 130 nouveaux agents. Lors de la présentation du rapport trimestriel fin 2015, le commissaire général de l’ OBR a révélé les catégories des contribuables.

Le Burundi possède 400 grands contribuables qui ont un chiffre d’ affaire supérieur à un milliard, 1100 moyen contribuables qui ont entre 100 millions et 1 milliard de chiffre d’ affaire, 2300 petits contribuables qui ont entre 24 et 100 millions de chiffre d’ affaire et 13000 petits contribuables.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

296 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »





Les plus populaires
Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout ,(popularité : 10 %)

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi ,(popularité : 8 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 7 %)

Exercice 2013 : La BCB réalise un bénéfice de 2 milliards ,(popularité : 3 %)

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !,(popularité : 3 %)

Des projets de développement pour la province Bururi,(popularité : 3 %)

Les victimes des intrigues bancaires dans le désarroi ,(popularité : 3 %)

L’OAG s’inscrit en faux contre le "deux poids deux mesures" sur l’IPR,(popularité : 2 %)

Lycée Kiremba-Sud : Finie l’obscurité,(popularité : 2 %)

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM,(popularité : 2 %)