Qu’est -ce que la fête de Saint Valentin


La Saint Valentin est une fête des amoureux, pour les mariés et les non mariés, des jeunes adultes célibataires qui en profitent à fond pour se préparer au mariage. La fête de saint valentin a d’autres significations qui sont interprétées différemment dans les 4 coins du monde. Au Burundi cette fête est de plus en plus célébrée d’années en années de différente manière.



Par: Isanganiro , jeudi 11 février 2016  à 10 : 02 : 15
a

Cette fête est venue d’un père appelé Valentin qui avait défendu le mariage au moment où l’empire romain avait interdit le mariage pour maintenir les hommes à la guerre, nous sommes en 200 ans après J.C .

Selon Benny Ndayishimiye expert en matière conjugale et sexuelle, le père Valentin a donné clandestinement les sacrements de mariage aux jeunes célibataires contre la loi de l’empereur. C’est en 1496 que le Pape l’a canonisé martyr de l’amour et du mariage. D’où la fête de saint valentin.

« Le monde s’est approprié de cette journée la mariant avec les cultures du monde entier. Exemple en Espagne la fête de l’amour est célébrée au mois de septembre. En Asie comme au Japon les commerçants en ont profité pour faire la promotion de leurs produits. En Afrique c’est l’éducation ecclésiale qui a amené cette fête, » clarifie Benny.

Selon toujours notre interlocuteur, au Burundi la fête de Saint Valentin a pris de l’empereur avec la venue de l’internet. Les jeunes burundais ont suivi le mouvement mais avec beaucoup de déviances sur leurs vies affectives et sexuelles ce qui a fait que l’église catholique intervienne pour former les mariés et les jeunes célibataires en préparation de leurs mariages.

Cette année l’évènement aura lieu au musée vivant sous le thème« Savoir aimer après l’orage et l’ouragan » où il y aura une conférence doublée de questions - réponses dans le cadre d’aider les blessés d’amour comment ils peuvent sortir de l’esclavage de blessures car beaucoup de jeunes sont déçus dans l’amour et d’autres ont même annulé les mariages dans leurs vies.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

256 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative





Les plus populaires
La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 31 %)

Un orphelin cherche désesperemment 5.000 dollars américains pour son opération ,(popularité : 6 %)

Mwaro : La pression démographique, un défi à l’enseignement,(popularité : 5 %)

Le Burundi parmi les prochaines victimes de la famine, parle un rapport ,(popularité : 5 %)

Gitega : Une fillette malformée attend beaucoup de vos gestes charitables,(popularité : 5 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 5 %)

Les journalistes burundais en marche avant le dernier jugement ,(popularité : 5 %)

Pénurie d’eau au chef-lieu de Cibitoke : risques des maladies des mains sales ,(popularité : 5 %)

Les étudiants bénéficiaires des bourses d’amitié sont mécontents,(popularité : 5 %)

Vers de nouvelles directives contre la Tuberculose au Burundi ,(popularité : 3 %)