La France mène des consultations sur la nouvelle résolution de l’ONU pour le Burundi


La France est en train de consulter les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies sur le texte d’une nouvelle résolution qui renforcerait la participation internationale au Burundi. La Grande-Bretagne dit qu’elle pourrait inclure "un élément de maintien de la paix ».



Par: Isanganiro , vendredi 12 février 2016  à 14 : 40 : 23
a

L’ambassadeur de France à l’Organisation des Nations Unies François Delattre a indiqué mercredi que la nouvelle résolution aura l’objectif de réduire la violence et les tensions dans ce pays de la région des grands lacs, afin de stimuler un « dialogue inter-burundais véritablement inclusif », et promouvoir le respect des droits humains.

Il a révélé à l’Associeted Press (AP) que l’envoi d’une force de police des Nations Unies au Burundi "est potentiellement une idée productive ».

Selon la même source, l’ambassadeur britannique aux Nations Unies Matthew Rycroft a déclaré aux journalistes jeudi que le Conseil doit garder les yeux craqués sur l’escalade de la violence au Burundi.

« Le Conseil de Sécurité de l’ONU doit collaborer avec l’Union africaine et la Communauté d’Afrique de l’Est sur la médiation et d’autres aspects qui pourraient même inclure un élément de maintien de l’ordre," a fait savoir Rycroft à l’AP.

Les Nations Unies estiment que plus de 230.000 personnes ont fui vers les pays voisins depuis les manifestations d’avril et que plus de 430 personnes ont été tuées.

Une délégation du Conseil de Sécurité s’est rendue au Burundi au mois de janvier pour tenter de convaincre le président Burundais Pierre Nkurunziza à accepter l’envoi d’une force africaine de maintien de la paix et appeler au dialogue politique inclusif.

Le gouvernement burundais a toujours rejeté le déploiement proposé par l’Union Africaine d’envoyer des soldats de maintien de la paix dans le pays, en affirmant qu’ils seraient traités comme une force d’invasion.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

590 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 3 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

Mgr Bigirimana Eraste, Nouveau pasteur du Diocèse Anglican de Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Ils seraient sur le point d’être réconciliés ,(popularité : 3 %)

Burundi : Le parti socialiste francais accorde son soutien aux manifestants,(popularité : 2 %)

Burundi : Remise et reprise à Bururi ,(popularité : 2 %)

La CENI annonce le calendier éléctoral de 2015 ,(popularité : 2 %)

Burundi : La CENI donne le calendrier des préparatifs du referendum ,(popularité : 2 %)