Radio Isanganiro : 9 mois de silence




Par: Isanganiro , dimanche 14 février 2016  à 21 : 11 : 35
a

Alors que les amoureux célèbrent la saint Valentin, la Radio Isanganiro commémore, ce 14 février, une attaque menée contre ses installations le 14 mai 2015. Depuis, le personnel de cette radio a été interdit d’ accéder au site de la radio et une enquête a été diligentée par le Parquet Général. 9 mois après, la direction de la Radio demande la fin de cette enquête.

"9 mois d’ enquête, c’ est trop" estime le Directeur AI de la Radio Isanganiro. Samson Maniradukunda fait remarquer qu’ une enquête sans fin éveille le soupçon qu’ il y aurait des raisons politiques qui se cacheraient derrière.

Le responsable de la Radio Isanganiro demande la fin de l’ enquête pour que la radio puisse réémettre pour couper court aux rumeurs devenus monnaie courante sur les réseaux sociaux à cause de l’ absence sur terrain de véritables médias d’ information.

Samson Maniradukunda évoque le droit à l’ information de la population qui est mis en mal à cause des principales radios privées qui n’ émettent plus depuis près d’ un an.

Le responsable de la Radio Isanganiro indique qu’ il attend encore la concrétisation de la promesse du Président de la République lors de sa conférence publique de fin de l’année dernière.

" Quand il avait annoncé que certains médias allaient avoir l’ autorisation de réémettre, on pensait que c’ était pour quelques jours, quelques semaines mais cela va faire bientôt deux mois ! Toutefois, nous attendons que la promesse soit réalisée" indique le directeur de la Radio Isanganiro




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

193 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 9 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 5 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 4 %)

Floresta - Burundi : Une ONG pour mieux éduquer la population à lutter contre la faim ,(popularité : 3 %)

L’Union Européenne déçue par la nouvelle loi sur la presse ,(popularité : 3 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 3 %)

Burundi : Un hôpital couronné par le Président de la république,(popularité : 3 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

Cotonou : Des opportunités pour des étudiants burundais ,(popularité : 3 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 2 %)