Radio Isanganiro : 9 mois de silence




Par: Isanganiro , dimanche 14 février 2016  à 21 : 11 : 35
a

Alors que les amoureux célèbrent la saint Valentin, la Radio Isanganiro commémore, ce 14 février, une attaque menée contre ses installations le 14 mai 2015. Depuis, le personnel de cette radio a été interdit d’ accéder au site de la radio et une enquête a été diligentée par le Parquet Général. 9 mois après, la direction de la Radio demande la fin de cette enquête.

"9 mois d’ enquête, c’ est trop" estime le Directeur AI de la Radio Isanganiro. Samson Maniradukunda fait remarquer qu’ une enquête sans fin éveille le soupçon qu’ il y aurait des raisons politiques qui se cacheraient derrière.

Le responsable de la Radio Isanganiro demande la fin de l’ enquête pour que la radio puisse réémettre pour couper court aux rumeurs devenus monnaie courante sur les réseaux sociaux à cause de l’ absence sur terrain de véritables médias d’ information.

Samson Maniradukunda évoque le droit à l’ information de la population qui est mis en mal à cause des principales radios privées qui n’ émettent plus depuis près d’ un an.

Le responsable de la Radio Isanganiro indique qu’ il attend encore la concrétisation de la promesse du Président de la République lors de sa conférence publique de fin de l’année dernière.

" Quand il avait annoncé que certains médias allaient avoir l’ autorisation de réémettre, on pensait que c’ était pour quelques jours, quelques semaines mais cela va faire bientôt deux mois ! Toutefois, nous attendons que la promesse soit réalisée" indique le directeur de la Radio Isanganiro




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

184 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 32 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 9 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 4 %)

Muyinga. Les enfants vulnérables reçoivent une aide en kit scolaire,(popularité : 2 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 2 %)

Rutana a enterré plus de 30 victimes du VIH Sida depuis juin 2011 ,(popularité : 2 %)

Le français sur une pente glissante au Burundi malgré les efforts de la francophonie,(popularité : 2 %)

Le poisson frais motive le sit in devant les bureaux HCR,(popularité : 2 %)

Les étudiants bénéficiaires des bourses d’amitié sont mécontents,(popularité : 2 %)