Bujumbura secoué par des grenades ce matin, un mort et une trentaine de blessés




Par: Isanganiro , lundi 15 février 2016  à 11 : 57 : 52
a

Des grenades ont été lancées ce lundi matin dans certains coins de Bujumbura, la capitale burundaise. Le bilan officiel fait état d’une personne tuée et une trentaine d’autres blessées. Selon le ministre Alain-Guillaume Bunyoni ayant en charge la sécurité publique, les attaques ont été perpétrées dans cinq endroits différents de la ville.

Il l’a déclaré étant sur l’un des endroits qui ont été visés, près de la station de carburant située près de l’hôtel Water front, non loin de l’immeuble Leo. Les quatre autres endroits sont le marché Buyenzi City Market dit Chez Sion, dans le quartier 5 Ngagara au nord, à la 19ème avenue du quartier Buyenzi au centre, ainsi que là où l’on vend des fleurs connu sous l’appellation Chez Nathalie.

Le ministre Bunyoni qualifie de terroristes les auteurs de ces attaques. « C’est tellement déplorable, dit-il, qu’une criminalité ignoble qui use des méthodes terroristes puisse affecter des populations paisibles dans la mairie de Bujumbura ». Il en appelle à l’ordre à ces gens, et cesser de tels actes dès qu’il est encore possible.

Le ministre de la sécurité publique fait savoir que des mesures sont déjà prises pour traquer et mettre hors d’état de nuire ces terroristes. En attendant, le Général Bunyoni renseigne qu’ « un présumé terroriste » est déjà arrêté et une moto qui a été utilisé dans les jets de ces grenades a été saisie.

Ces attaques interviennent alors qu’à Bruxelles en Belgique, les ministres des affaires étrangères de l’Union Européenne se réunissent ce lundi 15 février pour entre autres décider si oui ou non, l’UE suspend le financement direct du gouvernement de Bujumbura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

342 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 21 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 6 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 4 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 4 %)

La FDN demande des enquêtes impartiales sur la mort d’un journaliste en Somalie ,(popularité : 4 %)

Cinq Radios se coalisent contre l’insécurité galopante au Burundi,(popularité : 4 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 3 %)

Inde : Des jeunes étudiants burundais en prison sur fond de bagarre ,(popularité : 3 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 3 %)