9 mois de silence radio : Des habitants de Rumonge s’expriment


Certains habitants de la ville de Rumonge interrogés voudraient la réouverture des médias détruits. D’autres estiment qu’il n’est pas encore temps.



Par: Isanganiro , lundi 15 février 2016  à 16 : 00 : 16
a

Depuis mi-mai 2015, trois radios émettent à Rumonge sur les fréquences modulées : la radio nationale, la radio Nderagakura et la radio Mariya Burundi. Selon certains habitants de Rumonge qui se sont exprimés ce dimanche 14 fév.16, 9mois après la destruction de cinq radios privées, ces trois radios qui couvrent actuellement la zone sont loin d’assurer le pluralisme de l’information.

Pour certains, la radio nationale diffuse essentiellement les actions du gouvernement. Pour d’autres, la radio Nderagakura s’intéresse aux questions de l’éducation au moment où la radio Mariya Burundi est du ressort de l’église catholique. Selon eux, des questions de l’heure (politique, Economie, Sécurité,….)ne sont plus traitées comme c’était le cas sur les médias détruits.

Alors que ce groupe et ceux qui n’écoutent plus les informations faute de moyens financiers voudraient que les médias détruits soient autorisés à réémettre, d’autres estiment qu’il n’est pas encore temps. Ces derniers disent que les médias détruits ont contribué à attiser la peur et la tension au Burundi. Pour eux, la paix se rétablit au Burundi suite à l’absence de ces médias détruits.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

224 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 18 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 14 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 8 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 7 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 4 %)

SOS : Six millions de fbu pour sauver la vie d’Edgard,(popularité : 4 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 4 %)

Extraction de plus de 2000 dents cariées ,(popularité : 4 %)

Rumonge : Les personnes vivant avec le VIH/SIDA en difficultés,(popularité : 4 %)

Roger Muhizi : L’ordre des médecins indigné par le non respet de la déontologie médicale,(popularité : 4 %)