Un quadragénaire assassiné dans la Province de Bujumbura


Un homme d’une quarantaine d’années a été tué sur la colline Bigwa, zone Ruyaga de la commune kanyosha dans la province de Bujumbura. Les auteurs de l’assassinat n’ont pas été identifiés. C’est la sixième personne tuée dans cette commune depuis le début de l’année 2016.



Par: Isanganiro , mercredi 17 février 2016  à 08 : 08 : 55
a

Il s’agit de MAPENDANO Audifax l’homme assassiné dans la nuit de ce lundi 16 Février 2016 par des hommes armés étant chez lui sur la colline Bigwa.
Le frère de la victime NDUWAYEZU Aristide explique que les auteurs de l’assassinat couraient derrière la personne qui travaille dans la boutique de feu MAPENDANO. Echappé de justesse les bourreaux ont tiré sur MAPENDANO Audifax lorsqu’il venait se rendre compte de ce qui se passait à l’extérieur de son domicile.

Des balles tirées par ces hommes armés de fusils à travers la vitrine de la porte d’entrée dans sa maison, l’ont atteint à la tête et ce dernier a rendu son âme sur le coup.
MAPENDANO Audifax laisse 8 enfants dont un orphelin de père et de mère. Un lourd fardeau pour sa femme qui condamne les assassins de son Marie qui faisait du petit commerce pour faire vivre la famille.

L’Administrateur communal de Kanyosha est arrivé sur les lieux du drame. Jean Berchmans MUNZERERE a lui aussi condamné ce crime et les auteurs de ce dernier. Il demande à sa population de rester vigilent pour dénoncer toute personne qui vient perturber l’ordre public.
Les forces de l’ordre indiquent que des armes pullulent au sein de la population de cette localité de Bigwa. Une arme et ses munitions ayant été découvertes dans cette localité au cours de la journée de lundi.

6 personnes sont déjà tuées dans la commune de Kanyosha depuis le début de l’année en cours. 3 ont été tuées en zone Muyira et 3 autres en zone Ruayaga.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

363 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 79 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 11 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 10 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 7 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 5 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 4 %)

Kiliba Ondes : Deux journalistes congolais menacés par des présumés soldats burundais ,(popularité : 3 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 3 %)

Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 3 %)

Rumonge : Un retenu se donne la mort,(popularité : 3 %)