Musaga : Des combattants déposent les armes


Cinq combattants se sont rendus dans les mains des forces de l’ordre à Musaga en commune urbaine de Muha. Le ministère de la sécurité publique qui l’a déclaré mardi sur la voix des ondes se réjouit de cette décision. Il indique par ailleurs que plusieurs armes ont été saisies.



Par: Isanganiro , mercredi 17 février 2016  à 13 : 02 : 45
a

Le porte-parole dudit ministère, Moïse Nkurunziza, fait savoir que c’est grâce à ces désormais ex-combattants que plusieurs armes ont été saisies. Il parle d’un fusil mi- kalachnikov, sept de type kalachnikov, une lance-roquette, trois grenades, ainsi que des munitions : plus de 300 cartouches utilisées pour le fusil kalachnikov, 70 pour la mi- kalachnikov et 20 pour le Fal. Vingt-huit chargeurs ont également été saisis, de même que des tenues militaires.

Aux yeux de Moïse Nkurunziza, ceux qui se sont rendus l’ont fait de leur propre volonté. Il soutient que ce sont des gens qui aspirent à la paix et au bien du pays en général. Le souhait de son ministère est de travailler avec tous ceux qui pourraient renseigner sur la perturbation de la sécurité.

Deux de ces hommes se sont rendus le jour de la Saint-Valentin, dimanche le 14 février. Deux autres leur ont emboîté le pas le lendemain, lundi, et le dernier, dans la nuit de lundi à mardi selon toujours le porte-parole du ministère de la sécurité publique.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

392 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message