Trois ministres convoqués à l Assemblée Nationale




Par: Isanganiro , jeudi 18 février 2016  à 10 : 17 : 32
a

Il s’ agit du ministre des relations extérieures, le ministre de la défense et celui de la sécurité publique. Les 3 répondent aux questions des députés sur les relations du Burundi avec les autres pays et sur la sécurité nationale.

Des questions relatives à la sécurité sont posées à tous les 3 ministres. Un accent particulier est mis sur le rôle du Rwanda dans la déstabilisation du pays.

Selon le ministre des relations extérieures, le rôle du Rwanda dans l’ insécurité qui se fait parler d’ elle au Burundi n’ est plus à démontrer. Alain Aimé Nyamitwe explique aux députés qu’ il a eu le temps de le montrer surtout aux pays membres de Conférence International pour la Région des Grands Lacs (CIGL). Il indique qu’ il a démontré le rôle du Rwanda dans les manifestations, dans le putsch manqué du 13 mai 2015 et dans l’ entretien et armement des rebelles qui déstabilisent le Burundi.

Selon toujours le ministre des relations extérieures, une commission a été mise en place dans le cadre de la CIRGL pour enquêter sur le rôle du Rwanda dans la déstabilisation du Burundi, mais seul le Rwanda a refusé des propositions de cette commission, a indiqué Alain Aimé Nyamitwe.

Le chef de la diplomatie burundaise promet que le Burundi ne va pas céder au provocations de son voisin. " le Burundi a une politique de bonnes cohabitation avec les pays voisins " a souligné le ministre des relations extérieures.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

524 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 19 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 10 %)

Le Burundi face à deux capitales,(popularité : 8 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 8 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 8 %)

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité",(popularité : 8 %)

Le Frodebu plaide pour la mise en place de la Haute Cour de Justice au Burundi ,(popularité : 8 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 8 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 8 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 6 %)