Des armes saisies au Burundi proviennent du Rwanda




Par: Isanganiro , jeudi 18 février 2016  à 15 : 22 : 45
a

Le ministre de la sécurité publique a encore une fois accusé le Rwanda d’ entrainer et d’ armer les rebelles qui attaquent le Burundais. Alain Guillaume Bunyoni indique que 90% des armes saisies depuis le début de cette crise proviennent du Rwanda.

Devant l’ Assemblée Nationale, le ministre Alain Guillaume Bunyoni a affirmé détenir au moins 6 preuves. Parmi elles, il évoque l’ attaque de Kabarore à Kayanza où l’ armée a saisi plus de 200 armes, la saisie de 69 fusils à Giteranyi en province Muyinga, celle de Busoni à Kirundo composée 30 fusils et 58 grenades, celle de Rukambasi à Makamba avec 30 fusils et les armes dans un véhicule conduit par un employé du HCR. Selon Alain Guillaume Bunyoni, les numéros de série montrent que toutes ces armes proviennent du Rwanda.

Le ministre de la sécurité publique cite aussi les accusations du Congrès américain portées à l’ encontre du Rwanda mais aussi les révélations de l’envoyé spécial des États-Unis dans la Région des Grands Lacs.

Le ministre de la sécurité a par ailleurs indiqué que, dans différentes opérations, les forces de l’ ordre et de sécurité ont saisi en 6 mois 22 fusils d’ équipe, 643 armes légères, 22 pistolets, 851 grenades et plusieurs bombes. Le ministre Bunyoni tranquillise que la situation est maîtrisée mais qu’ il faut rester vigilant.

Le ministre de la défense, convoqué à l’ Assemblée Nationale avec le ministre de la sécurité, a indiqué de son coté que des mesures ont déjà été prises pour contrecarrer au groupes rebelles qu’ il appelle terroristes. Il évoque entre autres la présence permanente des forces de l’ ordre tout près de la population, sécuriser les lieux publics, le contrôle de la migration, la mise en place des comités mixtes de sécurité en mairie de Bujumbura et la protection des frontières.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

582 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 39 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 6 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 4 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 4 %)

Le domicile de l’administrateur communal de Gitega visé par une attaque à la grenade,(popularité : 4 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 3 %)

12 assaillants tués selon Col. Baratuza,(popularité : 3 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 3 %)

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)