Les taxi-motos interdits d’opérer dans la ville de Rumonge




Par: Isanganiro , samedi 20 février 2016  à 05 : 00 : 01
a

Les motards n’ont pas le droit circuler dans la ville de Rumonge depuis le matin de ce jeudi 18 févr.-16. L’administrateur communal de Rumonge évoque des raisons sécuritaires pour justifier cette mesure.

Aucune moto n’est visible sur leurs parkings habituels dans la ville de Rumonge depuis ce jeudi 18 février. Quelques unes ont été saisies par la police de Rumonge et d’autres, plus nombreuses, sont cachées. Les motards qui proviennent d’autres zones de Rumonge ou des autres communes ne sont pas autorisés à franchir la rivière Murembwe au sud, la rivière Dama au nord et le poteau kilométrique 4 sur l’axe Rumonge-Buyengero.

Les motards ne savent pas ce qui se passe et grognent ainsi que leurs clients. Ils demandent la levée de la mesure avant qu’il ne soit tard. Ils estiment que la mesure est injuste surtout pour ceux qui possèdent des motos pour autres fins que le transport des personnes.

Célestin Nitanga, administrateur communal de Rumonge, dit que c’est une mesure sécuritaire qui ne peut pas inquiéter outre mesure ceux qui ne les utilisent pas pour le transport des personnes. Ces derniers se sont faits inscrire et sont connus. La mesure a en effet été prise le lendemain d’une tentative de désarmement d’un agent policier du commissariat provincial de police de Rumonge et elle concerne aussi bien les motos opérant dans la ville que celles opérant en dehors.

Tout en reconnaissant les difficultés dans lesquelles se trouvent les motards et leurs clients, l’administrateur communal de Rumonge indique qu’il faudra quelques jours pour remettre l’ordre dans ce secteur et prioriser avant tout la sécurité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

303 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC



a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye





Les plus populaires
Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève ,(popularité : 15 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 5 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 4 %)

Un membre du conseil communal de Ruyigi tuée,(popularité : 4 %)

Cibitoke : Un démobilisé rwandais aux mains des Services National burundais de Renseignement,(popularité : 2 %)

Inde : Des jeunes étudiants burundais en prison sur fond de bagarre ,(popularité : 2 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 2 %)

La sécurité est relativement bonne sur le territoire national,(popularité : 2 %)

Inscription des anciens combattants : une obligation dans tout le pays ,(popularité : 2 %)

Des hommes armés attaque le poste de police à Gihanga,(popularité : 2 %)