Le Parquet Général de la République suspend des mandats internationaux contre certains politiciens qui sont à l’étranger


Cette suspension ne concerne que 15 personnalités soit du parti au pouvoir ; de la société civile et de l’opposition. Ils avaient fui le pays pour avoir contesté le troisième mandat du Président Pierre NKURUNZIZA.



Par: Isanganiro , dimanche 21 février 2016  à 09 : 21 : 40
a

Selon le document signé le Procureur Général de la République dont les copies ont été transmises au Président de la République et au commissaire Général de la Police, indique que les mandats d’arrêts internationaux qui avaient été émis contre une dizaine de personnes sont annulés.

Ces personnalités sont :
1. Aimé NKURUNZIZA ancien député du CNDD-FDD ;
2. Justine NKURUNZIZA Présidente de la COSOME ;
3. Marine BARAMPAMA membre du parti UPD ;
4. BIREHA Audace ;
5. Christophe SEBUDANDI de la société civile ;
6. Evariste NSABIYUMVA du CNDD-FDD ;
7. Genevieve KANYANGE du CNDD-FDD ;
8. Feu Oscar NSAYIZIGA du CNDD-FDD ;
9. Gervais RUFYIKIRI du CNDD-FDD et ex-deuxième vice-président ;
10. Pie NTAVYOHANYUMA du CNDD-FDD et ex-président de l’Assemblée Nationale
11. Catherine MABOBORI de l’UPRONA ;
12. NDAYISENGA Felix ;
13. Pancras CIMPAYE ancien membre du FRODEBU ;
14. Léonard NYANGOMA Président du CNDD ;
15. Antoine KABURAHE Directeur du Groupe IWACU
Le Procureur Général de la République Valentin BAGORIKUNDA explique que les raisons de ces mandats ne subsistent plus. Il demande cependant aux services d’interpol de désactiver ces mandats.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1401 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 4 %)

Troubles au sein de la prison centrale de Gitega,(popularité : 4 %)

Burundi : situation carcérale précaire ,(popularité : 4 %)

Deux pays différents deux justices différentes : Sinduhije libéré ce mardi ,(popularité : 3 %)

L’Aprodh déplore l’augmentation de prisonniers ces derniers jours suite aux tensions politiques ,(popularité : 3 %)

Arrêt des activités contre une main politique dans la justice,(popularité : 3 %)

Le sénat valide la nomination de six magistrats,(popularité : 3 %)

Pierre Claver Mbonimpa devant la justice ce vendredi,(popularité : 3 %)

Les inquiétudes de la LDGL dans la sous région,(popularité : 3 %)

Le FORSC satisfait de l’appel de l’UE contre des agents cités dans des assassinats,(popularité : 3 %)