Deux prochaines semaines, une occasion en or pour le Burundi


D’intenses activités diplomatiques sont prévues dans les deux semaines qui s’annoncent. L’envoyé spécial des Etats-Unis dans la Région des Grands Lacs estime que c’est une occasion que le Burundi ne doit pas rater.



Par: Isanganiro , lundi 22 février 2016  à 10 : 29 : 34
a

Au terme de sa visite de 3 jours au Burundi, Thomas Perriello a indiqué ce dimanche que les 2 prochaines semaines sont importantes pour le pays. « Le Burundi va recevoir une délégation de très haut niveau des Nations Unies – Le Secrétaire Générale des N U - une délégation des chefs d’Etats pour le compte de l’Union Africaine et un sommet de la Communauté Est Africaine est prévu dans cette période », a-t-il annoncé.

L’envoyé spécial des Etats-Unis dans la Région des Grands Lacs estime que ces rencontres sont une opportunité pour le Burundi de témoigner sa bonne foi et de prendre des actions concrètes. Il cite entre autres la restauration de la liberté de la presse et de l’environnement d’exercice du métier des journalistes, la libération des prisonniers politiques, la restauration de bonnes relations avec la communauté internationale et l’engagement du gouvernement sur la voie du dialogue. « C’est très urgent qu’on fixe une date pour des prochaines négociations » a-t-il ajouté.

Selon Thomas Perriello, les rencontres prévues ne doivent pas se solder par un échec. « Si les délégations partent les mains vides comme c’était le cas pour le Conseil de Sécurité des Nations unies, nous augmenterons les efforts diplomatiques, les initiatives négatives y compris pour pousser le gouvernement à emprunter le bon chemin. Nous espérons le meilleur mais planifions pour le pire », a-t- il prévenu.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

336 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 8 %)

Transfert temporaire du siège de la CIRGL,(popularité : 4 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 4 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 3 %)

L’ADC-Ikibiri : n’a pas d’ « espoir en la nouvelle équipe » du parti CNDDFDD,(popularité : 3 %)

Pierre Ngendandumwe était patriote ,(popularité : 3 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 3 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 3 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 3 %)

La CENI propose la révision du code électoral de 2010 pour 2015 ,(popularité : 3 %)