Muyinga-Un homme victime d’une fusillade


Un homme a été tué, fusillé sur la colline Kinazi de la Commune de Muyinga dans la nuit du dimanche au lundi. L’administrateur de cette commune annonce le début des enquêtes pour débusquer la bande de malfaiteurs signalés ces derniers jours dans certaines localités.



Par: Isanganiro , lundi 22 février 2016  à 15 : 40 : 57
a

Vers 20 heurs de dimanche, des coups de feu ont retenti au centre de négoce de Kinazi en commune et Province de Muyinga. La cible est un certain Ciza, commerçant de la localité. Il est mort sur le champ. Les malfaiteurs ont pris le large sans rien voler d’après Philippe Nkeramihigo, Administrateur de la Commune de Muyinga.

Le mobile de cet assassinat n’est pas encore connu. Les services de renseignement ont mis la main sur deux présumés malfaiteurs pour es interroger sur leur probable implication dans ce forfait. Aucune arme n’a été saisie.

Des sources sur place craignent l’existence d’une bande armée qui commet des forfaits ces derniers jours à Kinazi et sur les collines proches. En moins de deux semaines, un vol à main armée a été commis sur les collines Mwurire et Murama , non loin de Kinazi, a-t-on appris des responsables administratifs à la base.

Philippe Nkeramihigo, Administrateur de la commune Muyinga, indique avoir entamé des descentes sur terrain pour mobiliser davantage la population invitée à contribuer pour bannir cette criminalité. Les comités mixtes de sécurité doivent fonctionner correctement et les registres des visiteurs bien complétées afin d’identifier tout visiteur, indique-t-on. Cette recommandation permettra d’éviter que des malfaiteurs se faufilent au sein de la population, rappelle-t-il. Les collines de Kinazi, Mwurire et Murama sont frontalières à la Tanzanie.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

256 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 80 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 14 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 3 %)

Les dessous d’un triple meurtre ,(popularité : 3 %)

Muyinga/Incendie du marché de Karama en commune Gasorwe ,(popularité : 3 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 3 %)

Bubanza, un écolier tué par une grenade dans les enceintes de l’école ,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 2 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 2 %)