Cibitoke : Pénurie du carburant à Cibitoke


L’essence manque cruellement depuis une semaine. Quelques litres retrouvables sur le marché noir en provenance du Rwanda s’achètent à des prix exorbitants. Des risques des cas d’incendie pour les quantités conservées dans les bidons à l’intérieur des maisons ne sont pas à exclure.



Par: Isanganiro , lundi 22 février 2016  à 20 : 15 : 44
a

Arrivé au centre de négoce de la commune Rugombo à une dizaine de km du chef-lieu de la province CIbitoke, un véritable marché noir du carburant de type essence s’y est érigé. Un litre coûte entre 3 mille 500à 4 mille Fbu et le carburant se vend dans des bouteilles au vu et au su de tout le monde.

D’après un jeune chauffeur de bus rencontré sur place, les transporteurs préfèrent aller s’approvisionner au Rwanda et partent avec les véhicules vides sans passagers. « Cette affaire ramènent beaucoup de sous car nous pouvons effectuer au tant de tours qu’on veut. Arrivé ici à Rugombo, le carburant acheté au Rwanda est retiré du réservoir pour y retourner pour amener d’autres quantités », indique-t-il en souriant.

Une autre source locale fait savoir que les passeurs dans la rivière Ruhwa facilitent le trafic des quantités non négligeables de l’or noir vers le Burundi.

Un des commerçants qui a entrepris ce genre de business fait savoir que le carburant arrive clandestinement au Burundi malgré la vigilance des policiers et des agents de l’Office Burundais des Recettes, OBR en sigle. « Il s’agit d’un commerce qui comporte des risques car à maintes reprises les policiers tentent de tirer sur les gens qui traversent la frontière », s’inquiète Richard Manirakiza.

Business dangereux ! Les grosses quantités d’essence conservées dans de mauvaises conditions dans les ménages risquent de provoquer des incendies, s’indigne un habitant du chef-lieu de la province Cibitoke.

Devant cette pénurie, des cas de spéculation s’observent même à la pompe car les 4 stations que comptent la province n’arrivent plus à couvrir tous les besoins alors qu’elles sont régulièrement approvisionnées en carburant, ce qui n’était pas le cas auparavant. Certains résidents interrogés exhorte l’implication des pouvoirs publics pour changer cette situation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

271 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 25 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 18 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 6 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 3 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 3 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 3 %)

Muyinga : Des tests de grossesses surprises pour lutter contre les grossesses non désirées,(popularité : 3 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 3 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 3 %)