Ban-Ki Moon à Bujumbura




Par: Isanganiro , lundi 22 février 2016  à 20 : 57 : 46
a

Le Secrétaire Général de l’ONU est dans nos murs ce lundi 22 février 2016. Il a entre autres mission de tenter de convaincre le gouvernement burundais à entamer des négociations inclusives avec l’opposition.

Ban-Ki Moon rencontrera le numéro un burundais Pierre Nkurunziza mardi dans la matinée. Mais avant leur entretien, il devait rencontrer ce lundi-même, notamment les acteurs politiques et les responsables de organisations de la société civile.

A son arrivée le Secrétaire Général de l’ONU a été accueilli par des foules des militants du parti au pouvoir, le CNDD-FDD, portant des pancartes avec des messages faisant éloge aux actions du gouvernement tels que "Tous les défis doivent trouver solution à travers le dialogue inter-burundais", des messages hostiles au Rwanda tels que " Le Burundi dénonce l’entrainement militaires des rebelles par le Rwanda", parmi tant d’autres.

Cette visite succède à celle du Conseil de sécurité des Nations-Unies en janvier dernier. Ledit Conseil n’a pas réussi à convaincre le président de la République sur la nécessité de l’envoi des troupes de l’Union Africaine sur le sol burundais, mais aussi sur les pourparlers avec des opposants en exil.

Par ailleurs, le sommet des chefs d’Etats et de gouvernements de l’UA qui s’est tenu les 30 et 31 janvier à Addis-Abeba en Ethiopie n’est pas parvenu à s’entendre sur ces deux points. Des opinions s’interrogent sur la stratégie que va utiliser le numéro un de l’ONU pour réussir là où plus d’une organisation de la communauté internationale ont échoué.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

322 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 3 %)

Vers la mutation des administrateurs des communes urbaines ? ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 2 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 2 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)