Après Ki-Moon, la haute délégation de l’UA attendue à Bujumbura ce jeudi




Par: Isanganiro , mardi 23 février 2016  à 10 : 25 : 02
a

Après les bons offices du Secrétaire Général des NU au Burundi de 22/2 février, les Présidents Jacob Zuma d’Afrique du Sud, Mohamed Ould Abdel Aziz de Mauritanie, Macky Sall du Sénégal, Ali Bongo Ondimba du Gabon, et le Premier ministre de l’Ethiopie Hailemariam Desalegn, sont attendus à Bujumbura ce jeudi 25 février.

Dans un délai de deux jours qu’ils doivent passer au Burundi, ils doivent rencontrer les plus hautes autorités et d’autres acteurs sociopolitiques pour des consultations sur le dialogue inter-burundais inclusif.

Selon une déclaration de presse du département sud-africain des affaires étrangères de ce 23 février, cette délégation de haut niveau de l’Union africaine des chefs d’Etat et de gouvernement sera conduite par le président Jacob Zuma à la demande du Président de l’Union africaine, le président tchadien Idriss Deby Itno.

Lors du Sommet de l’Union africaine du 31 janvier 2016, les chefs d’Etats et de Gouvernement avaient décidé d’appuyer les efforts du Président ougandais Yoweri Kaguta Museveni pour un dialogue politique inclusif afin de résoudre la crise que traverse cette nation de l’Afrique centrale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

679 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 34 %)

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique ,(popularité : 13 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 10 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 10 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 9 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 9 %)

Burundi : Le parti cndd-fdd accuse Agathon Rwasa d’entretenir un groupe criminel ,(popularité : 8 %)

« La loi a été respectée », dit le directeur de la radio Isanganiro,(popularité : 8 %)

Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 8 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 8 %)