3 tués et vingt blessés lors de la visite de Ban Ki-Moon


12 grenades lancées ; 2 morts et 20 blessés dont 10 grièvement , 1 criminel tué et 17 autres arrêtées et 3 grenades saisies sur, ceux appelés terrestres par le porte -parole de la Police : c’est le bilan des attaques aux grenades perpétrées avant, pendant et après la visite du Secrétaire Général des Nations Unies au Burundi.



Par: Isanganiro , mercredi 24 février 2016  à 09 : 49 : 06
a

Selon le Porte-Parole de la Police, en date du 22 Février au niveau de la zone de Ngangara au Marché Bujumbura City Market dit chez SION ; une grenade y a été lancée aux environs de 8 heures du matin.
Cette explosion a fait un docker tué, deux civils blessés dont une femme et un homme.

Au niveau de la zone de Kamenge, près du marché il y a une grenade qui y a été lancée à 11heures 50 ; et qui a fait un mort et 4 blessés dont une femme et un enfant. Pierre NKURIKIYE indique que l’homme qui a lancé cette grenade et 4 complices ont été immédiatement arrêtés.

En zone Rohero près du Parquet Général de la République, une grenade emballée dans un sachet y a été saisie. Le Porte-Parole de la Police indique que le détenteur de cet explosif l’aurait jetée craignant d’être arrêté suite au fouille opérée par les forces de sécurité.

En zone Cibitoke au quartier Mutakura, aux environs de 17 heures à la 12 ème avenue, il ya une grenade qui a été lancée blessant légèrement 2 personnes poursuit le porte-parole.

En zone Kanyosha au quartier Kajiji aux environs de 17 heures 30 un jeune a été surpris en possession d’une grenade qu’il allait lancer indique le porte-parole de la Police. Pierre NKURIKIYE souligne que ce dernier a tenté de s’enfuir et les agents de sécurité l’ont tiré déçu succombant sur le coup et la grenade récupérée.

Dans cette même zone de Kanyosha cette fois si au quartier Ruziba aux environs de 20 heures ; une grenade a été lancée dans une foule blessant 10 personnes dont 9 grièvement blessées.
Au niveau de Musaga entre 20 heures et 21 heures ; 6 grenades ont été lancées faisant 2 personnes blessées dont un militaire de l’armée nationale.

Au niveau de la zone Ngagara au quartier 5, deux grenades ont été lancées sans faire de dégâts. Le porte-parole de la Police informe que 4 personnes dites terroristes ont été appréhendées pour des raisons d’enquête.

Le porte-parole de la Police Pierre NKURIKIYE fait savoir que les personnes arrêtées ont déjà révélé avoir posé ces actes ignobles pour montrer à Ban Ki-Moon que la sécurité n’est pas bonne dans le pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

294 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé





Les plus populaires
Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants ,(popularité : 9 %)

Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 6 %)

Les soldats burundais capturent deux points stratégiques en Somalie,(popularité : 4 %)

Le marché de Kamenge en cendre : des larmes qui coulent !,(popularité : 4 %)

Un étudiant burundais en coma depuis mi-avril suite aux coups et blessures infligés par de jeunes indiens ,(popularité : 4 %)

Pour qui roule l’impunité au Burundi ?,(popularité : 4 %)

Rançons sur le lac Tanganyika ,(popularité : 4 %)

Les victimes de l’intolérance politique ,(popularité : 4 %)

Les habitants en mairie de Bujumbura dénoncent la persistance de l’insécurité,(popularité : 4 %)

Rukoko : Les liens ne sont pas au rendez vous entre les militaires et les gardiens de vaches,(popularité : 4 %)