Cibitoke : Plus de 10 personnes tuées dans des accidents de roulage à moins de deux semaines


Une recrudescence d’accidents de roulage s’observe ces derniers temps sur la RN 5 Bujumbura- Rugombo. L’excès de vitesse est à l’origine.



Par: Isanganiro , jeudi 25 février 2016  à 07 : 53 : 32
a

Le dernier cas remonte ce mardi 23 février vers 9 heures du matin ou un bus de transport venant de Bujumbura a percuté une bande de terre à la hauteur de Nyamitanga, commune Buganda à une trentaine de km du chef- lieu de la province de Cibitoke tuant sur le champ 3 personnes et 12 autres grièvement blessées.

Les témoins oculaires indiquent que le bus roulait à tombeau ouvert. Le chauffeur comme le précise un des passagers légèrement blessé au niveau de la tête avait reçu plusieurs appels des passagers lui conseillant de ne pas rouler à vive allure. « Le chauffeur n’a pas fait attention et pourtant l’itinéraire ne lui était pas étranger », insiste-t-il en colère.

Au début de la deuxième quinzaine de ce mois, un autre bus de transport a perdu le contrôle sur ce même tronçon et a fini sa course dans un ravin de la même localité faisant 8 morts parmi les passagers.

Au total, 13 personnes ont été tuées à partir de la deuxième quinzaine du mois de février suite aux accidents de roulage.

Chauffeurs dans l’œil du cyclone

Ces accidents devenus quasi quotidiens sont causés par des chauffeurs qui roulent à grande vitesse comme le précise un policier du service de roulage. Il fait savoir que certains chauffeurs n’hésitent pas à conduire dans un état d’ébriété. Pour lui, il faut un contrôle rigoureux pour préserver la vie des passagers.

Il demande que des sanctions soient appliquées avec la dernière énergie pour décourager ce genre de comportement en faisant respecter davantage le code de la route. Au cas de besoin, précise-t-il, le retrait définitif du permis et le contrôle très sévère dans l’obtention de ce document peuvent contribuer à diminuer ces accidents.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

282 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 18 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 6 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 5 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 4 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 4 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 4 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Le début de l’année devrait être prometteur,(popularité : 3 %)