Cnared : mission difficile voire impossible pour les 5 chefs d’Etat et de gouvernement




Par: Isanganiro , jeudi 25 février 2016  à 13 : 02 : 06
a

Cette plateforme de l’opposition radicale se dit pessimiste. Elle affirme qu’elle n’attend pas grand-chose de la visite de la délégation de haut niveau de l’UA après celle de Secrétaite général de l’ONU, Ban Ki-moon.

Cette mission conduite par le président sud-africain, Jacob Zuma, comprend le président sénégalais Macky Sall, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, le chef de l’Exécutif mauritanien, Mohammed Ould Abdel Aziz et le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn.

Malgré tout ce ballet diplomatique notamment avec cette délégation de haut niveau de l’UA, le Cnared estime qu’arracher quoi que ce soit du président Pierre Nkurunziza tiendrait du miracle.

Selon Pancrace Cimpaye, porte-parole du Cnared, cela ’’relèverait du miracle que 5 chefs d’Etat et de gouvernement puissent obtenir ce que Ban Ki-moon n’a pas eu, ce que le Conseil de sécurité n’a pas eu, ce que le sommet d’Addis Abeba n’a pas pu avoir, le 31 janvier’’.

D’après lui, le fait de ne pas mettre à leur agenda l’option d’un déploiement d’une force de maintien de la paix est ’’un danger pour le Burundi’’. Pancrace Cimpaye est formel, ’’en l’absence d’une solidarité internationale, le peuple burundais n’aura qu’à se défendre lui-même et ce sera une guerre civile au Burundi’’.
La visite des chefs d’Etas africains au Burundi ne va durer que deux jours ; du jeudi à vendredi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

475 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 9 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 4 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

Le Burundi est - il intéressé par la présidence de l’EALA ? ,(popularité : 3 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 3 %)

La Nouvelle Zélande - le Burundi : Une Coopération absente mais nécessaire ,(popularité : 3 %)

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques,(popularité : 3 %)

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?,(popularité : 3 %)

Burundi : La constitution nécessite une révision, dit le premier rapport de la CNDI,(popularité : 3 %)

Burundi : Suspicions autour du rapport semestriel de la CNDI,(popularité : 3 %)