Bubanza, des ponts menacés par les pluies


Certaines routes de la province Bubanza deviennent de plus en plus impraticables suite aux ponts qui sont menacés par les pluies. Celui reliant le chef-lieu de la province et deux zones de la commune Bubanza, Muramba et Buvyuko est complètement coupé suite aux pluies intenses qui se sont abattues sur la province la semaine passée. Aussi, la RN 9 (la route Bujumbura-Bubanza) est menacée au niveau de la rivière Muzazi et la RN 5 (la route Bujumbura-Rugombo) risque de se rompre au niveau de Buringa.



Par: Isanganiro , vendredi 26 février 2016  à 05 : 53 : 39
a

L’état déplorable des routes et des ponts est donc l’un des points qui ont été débattus ce lundi lors d’une réunion de sécurité tenue par le gouverneur de cette province à l’intention des administrateurs, les forces de l’ordre et tous les chefs de service , les pluies qui se sont abattues sur cette province ces derniers jours étant la cause de cette destruction des routes et des ponts.

Au niveau de la vallée de Kidahwe, sur la route Bubanza-Buvyuko-Muramba, aucun véhicule ne peut traverser, le pont s’est complètement casse la semaine passée lors des pluies torrentielles selon François Kazoviyo, administrateur de la commune Bubanza. Il ajoute que les dégâts sont tellement énormes qu’ils dépassent même le niveau de la commune quant aux réparations.

Seuls les piétons et les motards peuvent passer, mais pas un véhicule. « Pour arriver à Bubanza par véhicule, nous devons faire des contours, passer par Musigati à Nyamugerera, ce sont des km et des km, et nous devons le faire puisque nous devons approvisionner les élèves en vivres », indique le curé directeur du petit séminaire de Ciya.

La RN neuf, la route Bujumbura-Bubanza risque également de se rompre au niveau de la rivière Muzazi. Le gouverneur de Bubanza dit aussi craindre pour la sécurité d’une école située juste a côté de cette rivière et qui devrait être protégée avant qu’elle ne s’écroule selon le numéro un de la province.

Tharcisse Niyongabo précise également que la RN 5 (la route Bujumbura-Rugombo) a été endommagée par les pluies au niveau de Buringa et qu’il ne reste un tout petit peu pour qu’elle se coupe en deux. A côté de ces routes principales qui deviennent de plus en plus impraticables, plusieurs pistes rurales ont été aussi détruites lors des pluies de ces derniers jours.

Au cours d’une réunion de sécurité tenue ce lundi par le gouverneur envers tous les chefs de service, les forces de l’ordre et les administrateurs, cette destruction des routes et des ponts par les pluies a été évoquée. Tharcisse Niyongabo recommande aux responsables des communes de réparer ce qui est réparable et de transmettre les rapports afin de demander assistance pour les travaux qui dépassent, le niveau de la province.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

447 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Edito : Bujumbura disparait à petit feu



a

Bujumbura : la colline Uwinterekwa menacée des fissures



a

Muyinga. Des habitants s’organisent pour parer au ravinement continu des rues



a

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?



a

Bubanza : Une trentaine de tombes détruites au cimetière de Mpanda



a

Musaga : Le ravin de Muzenga, une menace sans précédent



a

Bujumbura : Le Pont Muha risque de disparaitre



a

Burundi : Une stabilisation des rives en étapes ?



a

La mairie de Bujumbura demandent aux mécaniciens d’aérer les rues de Buyenzi



a

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse





Les plus populaires
La météo de nouveau fâchée contre Buyengero et Rumonge,(popularité : 11 %)

Aménagement de la déviation sur la Muguruka, il faudra encore attendre,(popularité : 5 %)

Edito : Bujumbura disparait à petit feu ,(popularité : 5 %)

La Route Nationale 3 de nouveau coupée,(popularité : 5 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 4 %)

Muyinga/Construction de plus d’une dizaine de blocs sanitaires au chef-lieu de la Province,(popularité : 3 %)

La région de Muguruka perd 16.300.000 tonnes de terre par an à cause de l’érosion ,(popularité : 3 %)

Muyinga. Des habitants s’organisent pour parer au ravinement continu des rues,(popularité : 2 %)

TBC : plus de 200 ha de canne à sucre détruits par le feu,(popularité : 2 %)

Bubanza : Une trentaine de tombes détruites au cimetière de Mpanda,(popularité : 2 %)