Peut-on parler d’épidémie de malaria à Gitega


Le service d’hospitalisation de l’hôpital régional de Gitega serait uniquement occupé par les personnes qui soufrent du paludisme si deux enfants atteints par cette maladie ne partageaient pas le même lit . L’hôpital éprouve d’énormes difficultés pour pouvoir traiter tous ces cas.



Par: Isanganiro , vendredi 26 février 2016  à 09 : 14 : 03
a

Depuis le début du mois de février jusqu’au 14/2/2016, 220 cas de paludisme ont été enregistrés à l’hôpital régional de Gitega. Ceci est dit par Diomède MUHEBERA , chargé de collecter les effectifs des patients à cet hôpital.

" L’hôpital possède 223 lits d’accueil des patients qui sont hospitalisés" ; souligne-il . MUHEBERA indique également que parmi les malades, la grande majorité sont des enfants.

La situation commence à s’aggraver du fait qu’un lit est occupé par deux enfants comme le font savoir quelques parents qui gardent leurs enfants.

Selon le médecin directeur de l’hôpital régional de Gitega Dr. Gamaliel Sinabajije, les enfants sont beaucoup plus malades que les adultes du fait que leur organisme n’a pas encore d’humanité pour se défendre

En outre, la direction de l’hôpital fait savoir que le district sanitaire de Gitega a appuyé l’hôpital en lui dotant d’un médicament nouveau l’Altezunat injectable qui est facile à utiliser comparativement à la quinine.

Le directeur de l’hôpital indique que depuis le début de l’année, les chiffres des personnes qui souffrent de la malaria vont en augmentant.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

224 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents scolaires



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents scolaires ,(popularité : 16 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 7 %)

Le Burundi se dote d’un premier centre de traitement d’Ebola,(popularité : 3 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 3 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 3 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 3 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 3 %)

Muyinga : Les chrétiens doivent s’engager dans la politique,(popularité : 3 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 3 %)

Renvoi des étudiants du campus Kiriri de l’Université du Burundi,(popularité : 3 %)