Peut-on parler d’épidémie de malaria à Gitega


Le service d’hospitalisation de l’hôpital régional de Gitega serait uniquement occupé par les personnes qui soufrent du paludisme si deux enfants atteints par cette maladie ne partageaient pas le même lit . L’hôpital éprouve d’énormes difficultés pour pouvoir traiter tous ces cas.



Par: Isanganiro , vendredi 26 février 2016  à 09 : 14 : 03
a

Depuis le début du mois de février jusqu’au 14/2/2016, 220 cas de paludisme ont été enregistrés à l’hôpital régional de Gitega. Ceci est dit par Diomède MUHEBERA , chargé de collecter les effectifs des patients à cet hôpital.

" L’hôpital possède 223 lits d’accueil des patients qui sont hospitalisés" ; souligne-il . MUHEBERA indique également que parmi les malades, la grande majorité sont des enfants.

La situation commence à s’aggraver du fait qu’un lit est occupé par deux enfants comme le font savoir quelques parents qui gardent leurs enfants.

Selon le médecin directeur de l’hôpital régional de Gitega Dr. Gamaliel Sinabajije, les enfants sont beaucoup plus malades que les adultes du fait que leur organisme n’a pas encore d’humanité pour se défendre

En outre, la direction de l’hôpital fait savoir que le district sanitaire de Gitega a appuyé l’hôpital en lui dotant d’un médicament nouveau l’Altezunat injectable qui est facile à utiliser comparativement à la quinine.

Le directeur de l’hôpital indique que depuis le début de l’année, les chiffres des personnes qui souffrent de la malaria vont en augmentant.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

215 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 24 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 15 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 5 %)

Roger Muhizi : L’ordre des médecins indigné par le non respet de la déontologie médicale,(popularité : 5 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 3 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)

Hôpital de Muramvya : manque criant de médecins spécialistes ,(popularité : 3 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 3 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 2 %)