KANYOSHA : inaction de la REGIDESO. Les habitants de cette zone s’indignent


Les habitants de cette zone de kanyosha de la commune urbaine de Muha s’insurgent contre la REGIDESO qui n’a pas encore réparé les poteaux électriques tombés il y a plus d’une semaine. Les Administratifs à la base demandent à la REGIDESO de voler au secours de la population.



Par: Isanganiro , dimanche 6 mars 2016  à 05 : 00 : 53
a

A l’avenue dite Baleine nous sommes au quartier Musama un Poteau électrique est tombé sur des maisons d’habitation bloquant la route et aucun véhicule ne passe. Cette femme rencontrée sur les lieux déplore le fait qu’aucune action n’a été menée par la REGIDESO.

A la route Bujumbura-Rumonge, cette fois-ci au quartier Gisyo un autre poteau électrique est tombé sur un atelier de menuiserie et de soudure. Un menuisier rencontré s’inscrit en faux contre la REGIDESO. Ce cabaretier dit avoir beaucoup perdu car son frigo n’est plus fonctionnel.

Un autre problème signalé au quartier Musama c’est la forte intensité du courant électrique qui cause des incidents dans les ménages. Les affiliés à la REGIDESO indiquent que leurs objets électroménagers ne cessent d’être endommagés. Un cabaretier de la place indique que réfrigérateur est déjà endommagé suite à une forte intensité.

Le chef de quartier Musama est lui aussi surpris par le fait que les poteaux électriques tombés il y a une semaine n’ont pas été jusqu’ici réhabilités. Elysé NGAYEMPORE lance un cri d’alarme.
Rappelons que ces poteaux sont tombés vendredi de la semaine dernière suite aux fortes pluies mêlées de vents violents.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

459 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative





Les plus populaires
La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 5 %)

Hôpital général de Mpanda : des lieux d’aisance non fonctionnels ,(popularité : 2 %)

Un pasteur conservateur nous a quitté,(popularité : 2 %)

Les réfugiés burundais rentrent au pays avec hésitation ,(popularité : 2 %)

Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 2 %)

La révision des textes de loi régissant la CNTB d’ici peu,(popularité : 2 %)

Les droits de l’enfant se cherchent encore au Burundi,(popularité : 2 %)

Grève : Pourtant ces sections sont utiles ,(popularité : 1 %)

Ecole Fondamentale : Plus de patience pour son début SVP,(popularité : 1 %)

Village de paix sans pain à Nyarunazi,(popularité : 1 %)