Bubanza, plus de 500 maisons détruites par la pluie en une seule nuit


Les pluies intenses et mêlées de vents violents qui se sont abattues sur la province Bubanza dans la nuit du 7 mars ont occasionne pas mal de dégâts. Plus de 500 maisons d’habitation ont été détruites, 40 salles de classe, 6 églises, beaucoup de boutiques et plusieurs hectares de champs de différentes cultures. Le gouverneur de la province Bubanza appelle les bienfaiteurs à voler au secours aux victimes jusqu’ici hébergées dans d’autres ménages même si certains sont actuellement en train de réparer ce qui est réparable.



Par: Isanganiro , jeudi 10 mars 2016  à 21 : 06 : 24
a

"Ma maison a été complètement détruite dans la nuit du 7 mars. Toutes les tôles se sont envolées et ont été complètement déchirées. Je n’ai même pas eu le courage de collecter les morceaux qui sont restes", se lamente Miburo Pontien de la colline Mitakataka en commune Bubanza.

Ce père de six enfants dont deux nourrissons ajoute que sa famille s’est éparpillée, trois petits enfants et leur mère dans un ménage d’une parenté, trois autres enfants et leur père dans un autre ménage puisqu’après la destruction de la toiture, même les murs se sont écroulés et ils n’ont rien sauvé des biens de la maison.

Dans la nuit de lundi à mardi, des pluies intenses se sont donc abattues sur la province Bubanza et les dégâts déjà recensés sont énormes selon le gouverneur de cette province. Tharcisse Niyongabo parle de plus de 500 maisons, 38 salles de classe des écoles fondamentales, 6 églises, beaucoup de boutiques et plusieurs hectares de champs de haricots, de mais, de bananiers, de manioc et de riz.

Cela s’est ajouté aux autres dégâts occasionnés par les pluies , il y a deux semaines, ou plus de 600 maisons avaient été détruites de cette façon , plusieurs hectares de cultures , des ponts et des routes sérieusement endommagés.

Selon Tharcisse Niyongabo le gouverneur de Bubanza, les pluies torrentielles restent actuellement un défit majeur auquel sont confrontés les habitants de cette province. Cette autorité provincial lance un appel aux bienfaiteurs pour qu’ils viennent en aide aux victimes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

371 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 14 %)

SOS : Plus de 40 millions à payer à l’hôpital pour libérer un enfant victime d’un incendie,(popularité : 5 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 3 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 3 %)

Les vaches en débandade dans la réserve naturelle de la Rukoko,(popularité : 3 %)

Burundi : Maquillage, le revers de la médaille,(popularité : 3 %)

Musée Vivant , site intéressant au Burundi mais moins enrichi,(popularité : 3 %)

Le directeur de l’Hôpital de Rumonge accusé de mauvaise gestion du personnel ,(popularité : 2 %)