Muyinga-Les pluies violentes font des ravages


Des pluies torrentielles ont emporté plus de la moitié des cultures sur la colline Gashoho de la Commune de Gashoho, province de Muyinga ( Nord-est du Burundi). L’administrateur de cette commune en appelle à l’intervention des bienfaiteurs en faveur de la population en proie à une disette consécutive aux aléas climatiques.



Par: Isanganiro , vendredi 18 mars 2016  à 21 : 03 : 00
a

Des pluies torrentielles mêlées de grêle se sont abattues sur la commune de Gashoho dans l’après midi de jeudi. Les dégâts sont énormes particulièrement sur la colline de Gashoho ou la grêle se faisait toujours remarquer dans les champs dans la matinée de ce vendredi, d’après des sources sur place.

Désiré Bigirimana , Administrateur de la Commune de Gashoho estime ἁ plus de la moitié des cultures détruites sur la colline victime de cette intempérie. Des habitants de Gashoho en proie à une disette à cause des aléas climatiques demandent une assistance en vivres.

Aujourd’hui, les cultivateurs venaient de terminer à planter le haricot pour la saison culturale B, la grêle vient de tout torpiller, précise l’administrateur de la commune de Gashoho. Cet administratif demande aux âmes charitables de venir en aide a la population de sa commune.

" J’ai déjà dressé le rapport aux organes du ministère ayant en charge la solidarité nationale et aux différents intervenants en matière de sécurité alimentaire", indique-t-il.

Les habitants et les administratifs de GASHOHO demandent prioritairement une assistance en semences pour planter de nouveau, ne serait-ce le haricot. Pour les cultures comme le café et le bananier, il faudra attendre, apprend-on des cultivateurs très inquiets pour l’avenir .

Des maisons ont été également endommagées, précise l’administrateur de Gashoho sans en préciser l’effectif.

Logique d’un plan de contingence

Au moment où ces pluies s’abattaient sur la commune de Gashoho, différents intervenants en matière de sécurité alimentaire dans la province se penchaient sur un plan de contingence face aux aléas climatiques. Ce plan est une prévision des risques de catastrophes avec des hypothèses de solutions éventuelles.

Les membres du comité provincial de prévision des catastrophes ont évoqué l’hypothèse des pluies violentes qui vont s’abattre sur la province ces jours à venir. A cause des dégâts des intempéries, la population pourra faire face à une réduction de la production. Pour minimiser les dégâts dus aux eaux de ruissellement, ce comité propose entre autres solutions la poursuite du programme de traçage de courbes de niveaux sur toutes les collines et la solidarité communautaire en cas de catastrophe.

D’après des sources à la Direction Provinciale de l’Agriculture et l’élevage, de telles pluies se sont déjà abattues sur d’autres collines de la province. C’est l’exemple de Kibongera où les cultivateurs sont à la phase de planter de nouveau le haricot.

Des irrégularités de pluies pour la saison culturale A sont à l’origine de la réduction de la production du haricot à plus de 20%, a-t-on appris de Clément Ndikumasabo, responsable de la Direction provincial de l’agriculture et l’élevage.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

260 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?



a

Bubanza : Une trentaine de tombes détruites au cimetière de Mpanda



a

Musaga : Le ravin de Muzenga, une menace sans précédent



a

Bujumbura : Le Pont Muha risque de disparaitre



a

Burundi : Une stabilisation des rives en étapes ?



a

La mairie de Bujumbura demandent aux mécaniciens d’aérer les rues de Buyenzi



a

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse



a

Bujumbura : L’eau du lac Tanganyika en vert , coté Bujumbura Mairie



a

La réserve naturelle forestière de Vyanda en proie aux incendies



a

Des palettes de la Brarudi dans la fabrication de meubles





Les plus populaires
Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?,(popularité : 6 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 5 %)

Cibitoke : Le lac Dogodogo, petit mais fait vivre beaucoup de familles,(popularité : 3 %)

Bubanza : Une trentaine de tombes détruites au cimetière de Mpanda,(popularité : 3 %)

Bururi : Les terres cultivables doivent être amendées à la chaux agricole,(popularité : 3 %)

Bubanza : chenilles défoliantes qui ravagent les cultures ,(popularité : 2 %)

La saison pluvieuse s’annonce bien aux agriculteurs , selon IGEBU,(popularité : 2 %)

Les sites touristiques de Mwaro négligés,(popularité : 2 %)

Un barrage hydro électrique en cours de construction sur Mpanda,(popularité : 2 %)

La météo de nouveau fâchée contre Buyengero et Rumonge,(popularité : 2 %)