Rugazi, un motard échappe à un attentat


Deux hommes qui s’étaient déguisés en clients ont failli assassiner un motard ce samedi à Kibuye en commune Rugazi. Alors qu’il les déplaçait de Muzinda vers Kibuye, il a été contraint de s’arrêter en cours de route, il a été grièvement blessé sur la tête par ses deux soi-disant clients qui ont pris la moto, laissant le propriétaire allongé par terre. Mais finalement, les présumés malfaiteurs ont été attrapés à plus de 30 km du lieu du drame et vont être bientôt jugés selon des sources policières.



Par: Isanganiro , dimanche 20 mars 2016  à 20 : 16 : 24
a

"C’était vers 14 heures, ce samedi au moment où le motard a embarqué deux hommes. Ils ont pris la direction vers Rugazi- kibuye, nous les avons vus partir. On ne savait pas que c’était des voleurs", raconte un commerçant de Muzinda, propriétaire d’un petit kiosque tout près du parking des motards.

Arrivés à quelques mètres du lieu convenu comme destination, ils ont intimé l’ordre au motard de s’arrêter. Ils ont sauté par terre, l’un a frappé fortement le motard au niveau de la tête à l’aide d’un morceau de fer à béton qu’ils avaient caché dans la poche. Le motard est tombé et les ravisseurs en ont profité pour s’en fuir sur la même moto.

Apres un instant, un passant est arrivé sur les lieux. Il a essayé de réanimer la victime et l’a même aidé à alerter la police avant de l’évacuer à l’hôpital. La police, en collaboration avec l’administration, ont poursuivi les présumés malfaiteurs qui ont été finalement attrapes à Muyebe en commune Musigati, à plus de trente km du lieu de l’incident.

"Il n’est pas le premier à subir un sort pareil. Souvent, nous avons peur de déplacer des gens vers des lieux isolés comme ça. Beaucoup de mes amis ont été déjà dépouillés de leurs motos, surtout pendant la nuit", indique un motard rencontré à Muzinda ce dimanche. Il fait un clin d’œil aux motards de tirer attention sur leurs clients.

Le commissaire de police en province Bubanza précise que ces présumés malfaiteurs doivent être jugés le plus tôt possible dans le cadre de la permanence pénale puisqu’ils ne nient pas les faits et ont même été attrapés avec la moto volée. Damien Emmanuel Nizigiyimana ajoute que ces deux voleurs sont tous originaires de la province Kayanza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

524 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message