Région ouest : Carence de sang au CNTS




Par: Isanganiro , mercredi 23 mars 2016  à 04 : 30 : 00
a

Le sang manque cruellement au centre national de transfusion sanguine(CNTS) dans la région ouest, Bubanza-Cibitoke et les agents de ce centre sont en pleine campagne de collecte de sang chez les élèves à système d’internat, les premiers donateurs qui partent bientôt pour les vacances de pâques. Les responsables de ce centre précisent qu’ils ne disposent actuellement que 27 poches de sang déjà testées et 60 autres non encore testées .

"La population n’a pas encore compris que donner le sang, c’est sauver la vie. Dans la région Ouest, Bubanza–Cibitoke, nous avons suffisamment fait la sensibilisation en collaboration avec les responsables sanitaires et les techniciens de promotion de santé, mais les résultats laissent à désirer. Et puis certains sectes religieux qui enseignent à leurs fidèles que donner le sang est un péché mortel constituent un handicap", indique le responsable du CNTS, région Ouest.

Jonathan Nshimirimana ajoute que, dans cette région et même au niveau national, les premiers donateurs de sang sont les élèves suivis par les militaires et policiers et enfin la population civile. "C’est pourquoi nous avons organisé au cours de cette semaine une campagne de collecte de sang chez les élèves internes avant qu’ils ne partent en vacances de Pâques", a-t-il martelé.

Ce lundi, ils ont pu collecter 54 poches de sang à l’institut Technique Agricole, ITAB de Gihanga et le lendemain, ils se sont dirigés vers l’école Technique Moyenne de Gihanga et à l’ETB de Bubanza pour continuer ensuite avec les écoles de la province Cibitoke, selon toujours le responsable du CNTS, région Ouest.

"Moi, je suis donneur de sang depuis bientôt cinq ans et j’en suis fier. J’ai aussi fait adhérer certains de mes amis et je suis conscient que quand je donne le sang, je sauve une vie quelque part, et je sauve aussi la mienne en cas de maladie ou en cas d’accident", a indiqué l’un des élèves de l’ITAB Gihanga qui venait de donner le sang ce lundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

348 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Dr Christine Nina NIYONSAVYE, DG-CNTS   ce  mercredi 23 mars 2016   à 22 : 14 : 29

Merci pour ce message qui est d’une importance capital dans le cadre de la sensibilisation de la population de cette région au don de sang.
Le CNTS est une grande institution qui a des antennes régionales dont celle de Cibitoke.
Il est important de souligner que le sang ne manque pas puisque nous avons des réserves assez importantes à Bujumbura où les hôpitaux de tout les pays ont l’habitude de s’approvisionner. Si la population de cette région n’est pas encore suffisamment sensibilisée au don volontaire du sang, c’est une question de temps. Pour l.instant, nous avons des sites de collectes fidélisées où nous collectons des quantités importantes qui répondent largement aux besoins des structures de soins de santé en nécessité.
A cet effet, Je vous invite à visiter notre centre à Bujumbura ou notre site web www.cntsburundi.bi pour des informations plus correctes et précises sur la politique nationale de transfusion sanguine ainsi que sur notre organisation de travail, notre système de collecte et de distribution de sang sur tout le territoire. Bubanza était Cibitoke ne font pas exception.

PS. Mr Jonathan NSHIMIRIMANA ne fait pas partie du personnel du CNTS

Dr Christine Nina Niyonsavye, DG-CNTS
www.cntsburundi.bi



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises



a

Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive



a

Bujumbura : grogne des taxi-vélos membres de la Sotavebu



a

Bujumbura : introduction d’un nouveau cahier de ménage



a

Karusi : une mère et ses trois enfants accueillis au bureau du CDFC



a

L’Aïd el-Fitr : les leaders appellent à l’unité des musulmans à l’approche des élections de 2020





Les plus populaires
Voitures « Hello taxi » empêché de rouler au Burundi ,(popularité : 10 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 6 %)

Bubanza : pandémie du paludisme,(popularité : 5 %)

Les hôpitaux privés très affectés par la crise,(popularité : 5 %)

Un examen de sélection pour la fac de médecine,(popularité : 5 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 4 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 4 %)

Gihanga, 700 Fr Bu pour acheter un bidon d’eau potable ,(popularité : 4 %)

MWARO : Les écoles à internat sont au point-mort à quelques jours de la rentrée scolaire,(popularité : 4 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 4 %)