France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi




Par: Isanganiro , mercredi 23 mars 2016  à 19 : 24 : 38
a

La France condamne la poursuite des violences au Burundi. "Alors que la région et la communauté internationale poursuivent leur mobilisation pour la résolution de la crise, tous les acteurs burundais doivent s’engager sans délai sur la voie d’un règlement politique", lit-on dans un communiqué sorti ce mercredi par le Quai d’Orsay (ministère français des affaires étrangères).

Dans ce communiqué, la France rappelle son soutien à la facilitation menée par l’ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa et salue la mission qu’il vient d’effectuer dans la région.

"Nous continuons de mobiliser nos partenaires à cette fin, notamment au conseil de sécurité des Nations unies", poursuit ce communiqué.

La France demande à toutes parties burundaises de renoncer à l’usage de la violence sur le terrain. "Les violations des droits de l’Homme, les assassinats, les attaques armées doivent cesser, afin de permettre la reprise du dialogue.

"Les débats du conseil des droits de l’Homme, qui se sont tenus le 22 mars sur le Burundi, ont montré l’unité de la communauté internationale", conclut le communiqué.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1420 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi enfin abritera le sommet de la COMESA



a

Modification de la constitution : Amizero y’Abarundi boycotte le coup d’envoi



a

Burundi : Le président Nkurunziza trace la ligne rouge



a

Burundi : Le CNC suspend une radio et réouvre une autre



a

Dialogue : La plénière de restitution des travaux en groupes rate sa première occasion à Arusha



a

La nouvelle législation sur le CNC : une adoption sous controverse



a

Burundi : Les Batwa déplorent l’ exclusion au dialogue d’Arusha



a

La 4ème session du dialogue burundais en cours depuis ce lundi à Arusha



a

Contributions populaires pour les élections de 2020 : Les partis politiques divergent



a

Le président du parti APDR destitué





Les plus populaires
Le Burundi enfin abritera le sommet de la COMESA ,(popularité : 74 %)

Modification de la constitution : Amizero y’Abarundi boycotte le coup d’envoi ,(popularité : 39 %)

Burundi : Le président Nkurunziza trace la ligne rouge,(popularité : 25 %)

« Le CNARED ne participera pas au dialogue d’Arusha »,(popularité : 6 %)

L’envoi des soldats burundais au Mali pour bientôt ,(popularité : 5 %)

ONU : Soutenons ce pays en exigeant encore,(popularité : 4 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 4 %)

Arusha : Huit points à discuter regroupés en quatre grands ensembles,(popularité : 4 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 3 %)

Conférence sectorielle sur le CSLP2 : La montagne a accouché d’une souris,(popularité : 3 %)