France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi




Par: Isanganiro , mercredi 23 mars 2016  à 19 : 24 : 38
a

La France condamne la poursuite des violences au Burundi. "Alors que la région et la communauté internationale poursuivent leur mobilisation pour la résolution de la crise, tous les acteurs burundais doivent s’engager sans délai sur la voie d’un règlement politique", lit-on dans un communiqué sorti ce mercredi par le Quai d’Orsay (ministère français des affaires étrangères).

Dans ce communiqué, la France rappelle son soutien à la facilitation menée par l’ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa et salue la mission qu’il vient d’effectuer dans la région.

"Nous continuons de mobiliser nos partenaires à cette fin, notamment au conseil de sécurité des Nations unies", poursuit ce communiqué.

La France demande à toutes parties burundaises de renoncer à l’usage de la violence sur le terrain. "Les violations des droits de l’Homme, les assassinats, les attaques armées doivent cesser, afin de permettre la reprise du dialogue.

"Les débats du conseil des droits de l’Homme, qui se sont tenus le 22 mars sur le Burundi, ont montré l’unité de la communauté internationale", conclut le communiqué.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1959 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Muyinga : Deux administratifs déchus pour incompétence ,(popularité : 6 %)

QPN : Les élections présidentielles se sont déroulées « dans le calme et dans la transparence »,(popularité : 6 %)

Le gouvernement burundais s’exprime sur les questions de sécurité devant les diplomates,(popularité : 6 %)

Agathon Rwasa interdit d’accéder au lieu d’accueil par la police ,(popularité : 6 %)

Médias : Le CNC suspend pour six mois les radios internationales : BBC et VOA,(popularité : 5 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 5 %)

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 5 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 5 %)

L’Uprona sous le coup de divisions,(popularité : 5 %)

Benjamin Mkapa en visite au Burundi,(popularité : 5 %)