France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi




Par: Isanganiro , mercredi 23 mars 2016  à 19 : 24 : 38
a

La France condamne la poursuite des violences au Burundi. "Alors que la région et la communauté internationale poursuivent leur mobilisation pour la résolution de la crise, tous les acteurs burundais doivent s’engager sans délai sur la voie d’un règlement politique", lit-on dans un communiqué sorti ce mercredi par le Quai d’Orsay (ministère français des affaires étrangères).

Dans ce communiqué, la France rappelle son soutien à la facilitation menée par l’ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa et salue la mission qu’il vient d’effectuer dans la région.

"Nous continuons de mobiliser nos partenaires à cette fin, notamment au conseil de sécurité des Nations unies", poursuit ce communiqué.

La France demande à toutes parties burundaises de renoncer à l’usage de la violence sur le terrain. "Les violations des droits de l’Homme, les assassinats, les attaques armées doivent cesser, afin de permettre la reprise du dialogue.

"Les débats du conseil des droits de l’Homme, qui se sont tenus le 22 mars sur le Burundi, ont montré l’unité de la communauté internationale", conclut le communiqué.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1789 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 9 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

CNDD-FDD : Plus qu’un meeting à Bujumbura,(popularité : 3 %)

Le Président Nkurunziza promet à Ban Ki-Moon son engagement à un dialogue inclusif ,(popularité : 3 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 3 %)

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?,(popularité : 3 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 3 %)

Pour qui roule le forum national des femmes ? ,(popularité : 3 %)

Le Burundi favorable à l’indépendance du Kosovo ,(popularité : 3 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 3 %)