Un officier de la FDN kidnappé dans la réserve naturelle de Rukoko


Un officier militaire de grade de lieutenant a été kidnappé ce mercredi dans la réserve naturelle de la Rukoko. Lieutenant Irambona Alexis serait pour le moment dans les mains des combattants du FNL d’Aloys Nzabampema selon des sources en provenance de cette même réserve. Colonel Gaspard Baratuza confirme cependant l’enlèvement de cet officier.



Par: Isanganiro , jeudi 24 mars 2016  à 14 : 33 : 03
a

Ce mercredi matin, cet officier militaire qui dirigeait la 2eme compagnie dans la réserve naturelle de la Rukoko a été capturé par un groupe hommes armés et il reste sans nouvelles jusqu’à présent. Le lieutenant Irambona Alexis, matricule SS 1889 aurait quitté sa position comme s’il se promenait et se serait dirigé au fond de la réserve naturelle de la Rukoko seul comme le dit Gaspard Baratuza, porte-parole de la Force de Défense Nationale. Il est alors tombé dans une embuscade et il a été kidnappé.

Au moment où certaines informations parlent de deux autres militaires tués lors des affrontements entre les forces de l’ordre et les ravisseurs, le colonel Gaspard Baratuza, porte-parole de la FDN dément ces informations et précise qu’aucun autre militaire n’a eu de problème.

"Il n’y a pas eu d’affrontements dans cette localité ce mercredi. A part cet officier enlevé, aucun problème n’est arrivé à qui que ce soit parmi nos militaires", a-t-il martelé.

Le lieutenant Irambona Alexis, ligoté, aurait été alors conduit par les ravisseurs dans un endroit non encore connu. Et les informations en provenance de la réserve naturelle de Rukoko indiquent qu’il serait pour le moment dans les mains des combattants du FNL d’Aloys Nzabampema , une information également confirmée par Jean Felix Ntahonkuriye, porte-parole du FNL de Nzabampema Aloys.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1573 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu



a

Bujumbura : Un « maître » de circoncision arrêté à Kamenge





Les plus populaires
Un haut gradé de l’armée tué et un officier de police blessé dans des attaques à Bujumbura ,(popularité : 18 %)

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade ,(popularité : 13 %)

Kirundo : séance de prière ponctuée de violences,(popularité : 13 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 8 %)

Un groupe armé à Nyarusange aux prises avec les forces de sécurité,(popularité : 8 %)

Un crime inédit mais vrai,(popularité : 6 %)

Attaque armée sur une position militaire à Kiyenzi, commune Kanyosha,(popularité : 6 %)

Cinquantenaire : Pierre Nkurunziza fait des éloges à l’armée nationale ,(popularité : 6 %)

Le banditisme armé fait parler d’elle à Makamba, la population reste vigilente,(popularité : 6 %)

Les habitants en mairie de Bujumbura dénoncent la persistance de l’insécurité,(popularité : 5 %)