Bubanza : Une maladie étrange, les habitants se ruent sur de présumés sorciers


Dans une période de deux semaines, les administratifsà la base de la colline Murengeza en commune Mpanda de la province Bubanza ont déjà enregistré 13 personnes mortes suite à une maladie qui leur parait étrange. Un climat de suspicion et de vengeance crée déjà une grande insécurité dans cette localité où les attaques contre les présumes sorciers ont déjà commencé. Les responsables sanitaires disent qu’ils ne savent rien de cette maladie.



Par: Isanganiro , jeudi 31 mars 2016  à 20 : 16 : 46
a

"Dans deux semaines seulement, nous avons déjà perdu treize personnes ici dans notre village. Ce sont les enfants, les hommes et les femmes. Quand ils sont atteints, ils disent qu’ils souffrent au niveau de la tête, du ventre et ils meurent après une ou deux journées", indique le chef de ce village de Murengeza. Butoyi Arthemon ajoute que, la population désemparée, a déjà commencé à se rejeter les fautes en s’accusant de la sorcellerie.

Des tracts de mise en garde contre les présumés sorciers ont été trouvés sur plusieurs avenues du village et deux jours après, le premier ménage a été attaqué. Une femme du nom de Nahimana a été sérieusement tabassée par une foule de personnes qui l’ont trouvée chez elle à la maison. Alors que son mari qui était recherché a échappé de justesse, la foule fâcheuse s’est jetée sur la femme et l’ont battue, elle n’a été sauvée que les élus collinaires.

L’un des agresseurs, une fille du nom de Rosette a été attrapée et conduite sur la position policière de Murengeza. Après quelques heures de détention, un policier gardien du cachot a ouvert pour la détenue afin qu’elle prenne de l’air à l’extérieur et aussitôt arrivée dehors, elle ramassé des pierres qu’elles a utilisées pour frapper fortement le policier qui s’est vu grièvement blessé sur la tête , la détenue a pris le large et reste sans nouvelles jusqu’à présent comme le raconte le chef du village.

A propos de cette maladie dite étrange et qui continue à faire des ravages, ni le médecin directeur de la province sanitaire de Bubanza, ni le médecin chef de district Mpanda, personne n’était au courant de cette situation. Mais ils ont promis qu’ils vont, le plus tôt possible, enquêter sur la situation afin de savoir ce qui est de cette maladie




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

366 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC



a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye





Les plus populaires
Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève ,(popularité : 33 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 3 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 3 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 3 %)

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire,(popularité : 2 %)

L’Etat Major de l’armée fait le bilan de la situation sécuritaire au Burundi ,(popularité : 2 %)

Un homme sauvé par un besoin naturel,(popularité : 2 %)

Des victimes de trop des excès de vitesse à Cibitoke ,(popularité : 2 %)

Kivungwe : les écoles redémarrent les activités après une semaine d’arrêt,(popularité : 2 %)

La FDN demande des enquêtes impartiales sur la mort d’un journaliste en Somalie ,(popularité : 2 %)