Rumonge : Faible participation aux festivités du 6 avril, les autorités fâchées


La commémoration du 22ème anniversaire de l’assassinat du président Cyprien Ntaryamira a vu la participation d’une poignée de gens. Certains vaquaient normalement à leurs activités quotidiennes pour avoir de quoi manger, d’autres n’en étaient même pas au courant. L’administrateur communal de Rumonge a mis en garde les chefs de services.



Par: Isanganiro , mercredi 6 avril 2016  à 19 : 56 : 41
a

Une centaine de personnes seulement avait accompagné ce mercredi le gouverneur et l’administrateur communal de Rumonge dans les cérémonies commémorant le 22ème anniversaire de l’assassinat du président Cyprien Ntaryamira le 6 avril 1994.

Pour certains qui vaquaient normalement à leurs activités génératrices de revenus, il est difficile voire même impossible de participer dans ce genre de cérémonies sans savoir si on pourra avoir le pain quotidien. D’autres n’y voient aucune importance et d’autres encore n’en savaient rien.

Après le dépôt de 3 gerbes de fleurs de la circonstance sur le monument de l’unité érigé devant le bureau provincial, un extrait du discours de feu président Cyprien Ntaryamira a été balancé. Célestin Nitanga, administrateur communal de Rumonge n’a pas caché sa colère au regard de ce faible taux de participation.

Pour lui, c’est inconcevable que seuls les chefs de services d’ailleurs pas tous répondent présents à cette fête d’intérêt national. Et de demander à tous les chefs de services de sensibiliser et de se munir des pancartes pour vérifier à un seul coup d’œil la présence dans les prochaines fêtes. Aux employés de la commune Rumonge, il leur a demandé de dresser une liste de présences sans révéler la sanction qui sera infligée aux absents.

D’habitude, ce sont les élèves et écoliers qui gonflent les effectifs dans ce genre de fêtes et leur absence se remarque immédiatement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

586 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 2 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 2 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 2 %)

Vers la mutation des administrateurs des communes urbaines ? ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 2 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 2 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 2 %)