Mutambara : La démolition des maisons continue


Une vingtaine de maisons se sont déjà écroulées et des centaines d’autres fissurées dans les villages de paix de Mutambara en commune et province Rumonge. Alors que les concernés demandent la réhabilitation de leurs maisons, l’administrateur communal de Rumonge dit qu’il n’a pas encore eu de rapport y relatif.



Par: Isanganiro , lundi 11 avril 2016  à 07 : 45 : 30
a

17 maisons des 568 maisons que comptent les villages de paix de Mutambara 1et 2 se sont déjà écroulées. Le reste présentent des fissures et le degré de fissuration est avancé surtout celles du village de Mutambara 2. Selon Athanase Masumbuko, président de l’Union des Rapatriés Burundais, les anciens occupants de ces maisons démolies logent chez les voisins mais la plupart d’entre eux ont regagné l’exil surtout vers la Tanzanie.

Kashindi Sylvain, l’adjoint du chef collinaire de Mutambara, dit que le terrain et les matériaux de construction utilisés ne sont pas compatibles. Pour lui, c’est un phénomène qui, s’ajoutant aux mauvaises conditions de vie de la place, va motiver encore plusieurs départs vers l’exil s’il venait à s’accentuer. Il fait savoir qu’un rapport y relatif a été déjà fourni à l’administration communale.

Alors que la population en détresse demande la réhabilitation de leurs maisons ou tout simplement la reconstruction de ces maisons avant que le pire n’arrive, Célestin Nitanga, administrateur communal de Rumonge répond qu’il n’a pas encore eu de rapport de l’état des lieux interrogé sur ce cas.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

600 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Edito : Bujumbura disparait à petit feu



a

Bujumbura : la colline Uwinterekwa menacée des fissures



a

Muyinga. Des habitants s’organisent pour parer au ravinement continu des rues



a

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?



a

Bubanza : Une trentaine de tombes détruites au cimetière de Mpanda



a

Musaga : Le ravin de Muzenga, une menace sans précédent



a

Bujumbura : Le Pont Muha risque de disparaitre



a

Burundi : Une stabilisation des rives en étapes ?



a

La mairie de Bujumbura demandent aux mécaniciens d’aérer les rues de Buyenzi



a

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse





Les plus populaires
Edito : Bujumbura disparait à petit feu ,(popularité : 15 %)

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?,(popularité : 5 %)

Muyinga/Construction de plus d’une dizaine de blocs sanitaires au chef-lieu de la Province,(popularité : 5 %)

La région de Muguruka perd 16.300.000 tonnes de terre par an à cause de l’érosion ,(popularité : 5 %)

Aménagement de la déviation sur la Muguruka, il faudra encore attendre,(popularité : 5 %)

La Route Nationale 3 de nouveau coupée,(popularité : 5 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 4 %)

Bubanza, des ponts menacés par les pluies ,(popularité : 4 %)

Rumonge : Les pouvoirs publics incapables de stopper le ravinement,(popularité : 3 %)

Constructions anarchiques sur les rives du lac Tanganyika,(popularité : 3 %)