AMOTABU - Bubanza : 15 millions de FrBU détournés




Par: Isanganiro , mercredi 20 avril 2016  à 10 : 20 : 49
a

Les motards rassemblés au sein de l’Association des Motards du Burundi (AMOTABU) à Bubanza dénoncent un détournement de leurs cotisations versées dans le but de faire peindre leurs motos, accusant leur ancien représentant légal d’avoir tout dévié.

D’abord pour les cotisations collectées et données a Ndihokubwayo Ferdinand, leur représentant sortant pour ouvrir un compte de l’AMOTABU, mais ce compte n’a jamais existé selon le nouveau représentant.

"Les motards de chaque commune se sont organisés et ont collecté au total 250 000Fr bu. Ce montant était destiné à l’ouverture d’un compte de l’association, mais on ne peut pas savoir comment cet argent aurait disparu. En même temps, il nous a obligés de payer une somme de 25 000 Fr pour chaque motard afin de faire peindre toutes les motos. Notre ancien représentant a encore détourné plus de 15 000 000 de fr bu", dit Nduwayo Athanase, représentant actuel de l’association des motards.

Le représentant actuel de l’association des motards ajoute que seulement 495 motos ont été peintes sur plus de 1000 motos qu’on compte dans cette province.

Nduwayo Athanase dit également que le procès concernant le détournement des fonds de l’association est déjà fixé en justice et tous les motards y attendent une issue positive de leur côté.

"Non, on ne pouvait pas laisser tomber comme ça une affaire pareille. Ndihokubwayo Ferdinand devrait d’ailleurs être aujourd’hui en prison", indique Nahayo Venuste, un motard de la colline Butanuka en commune Mpanda qui participait aussi a la réunion.

De son coté, l’ancien représentant de l’AMOTABU à Bubanza parle d’un pur montage et précise que toutes les motos ont été peintes mais il ne dit rien sur le compte qui n’a jamais été ouvert selon ses collègues.

Ndihokubwayo Ferdinand ajoute que les motards se sont coalisés pour le destituer. "Même si l’affaire a été portée en justice, je suis sûr que je vais gagner, J’ai toutes les preuves, j’ai aussi des témoins, ils voulaient seulement me chasser de ce poste",précise-t-il.

Au cours de la réunion tenue vendredi par le nouveau représentant des motards, ils ont bien montré leur souci de peindre les motos selon la mesure des autorités chargées de la sécurité routière, mais à condition que cet ancien représentant soit réellement poursuivi par la justice et que l’argent dont il est accusé d’avoir détourné soit récupéré selon les interventions des uns et des autres au cours de la même réunion.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

261 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 14 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 10 %)

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara,(popularité : 8 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 8 %)

Le saignement chez la femme : Un problème de décollement placentaire,(popularité : 8 %)

Santé : Manque de devises, pas de médicaments,(popularité : 7 %)

Rumonge : Un dernier redéploiement des enseignants ?,(popularité : 7 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 7 %)

Un examen de sélection pour la fac de médecine,(popularité : 7 %)

Aucun retrait sur les comptes de Maison Shalom et de Barankitse,(popularité : 7 %)