Carence de l’essence : Pénurie ou Spéculation ?




Par: Isanganiro , vendredi 6 mai 2016  à 17 : 01 : 10
a

Depuis plus d’une semaine le manque de l’essence se fait remarqué sur la quasi totalité des Stations, que ce soit en marie de Bujumbura ou a l’intérieur du pays.

Des longues files d’attente se font remarquées sur quelques Stations d’essence qui servent encore ce carburant en mairie de Bujumbura. Sur 14 Stations d’essence situées dans les quartiers du nord de la capitale de Bujumbura où nous avons pu passer, seules 2 étaient entrain de servir ce carburant. Il s’agissait de King star de Bwiza et de Top one de Kigobe.

Sur les 2 Stations d’essence, des longs fils d’attente composés généralement de taximen, et quelques véhicules pour affaires privées, se faisaient remarquées. « Je suis ici depuis 4h du matin, et je n’ai pas encore été servi », a lance désespérément un des taximen trouvés sur les lieux. Et l’autre qui fait le transport des personnes pour le trajet Bubanza-Bujumbura d’ajouter : « Si on pouvait au moins respecter l’ordre d’arrivée, moi aussi je suis ici depuis 5h du matin ».

Cette pénurie fait aussi parler d’elle dans certaines provinces de l’intérieur du pays, notamment a Bubanza, Ngozi, Rumonge, Gitega… De nombreuses conséquences de cette pénurie sont signalées ici et là. Entre autre il y a la flambée des prix des denrées alimentaires, la hausse des tickets de transport ainsi que la perturbation de la pêche à Rumonge.

Cette pénurie découle de la spéculation des pétroliers

Pour Daniel Mpitabakana, directeur du carburant au Ministère de l’énergie et des mines, il n’y a pas de pénurie du carburant dans le pays. Il indique plutôt que certains pétroliers ne veulent pas écouler ce produit pour spéculer plus tard.

« Les intervenants dans ce secteur créent des pénuries artificielles », a-t-il ajouté. Il fait savoir qu’il y a suffisamment du carburant dans le pays. Daniel Mpitabakana a fait savoir qu’une prise des mesures adéquates pourrait s’imposer pour pallier à ce problème.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

188 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent



a

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout





Les plus populaires
Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 33 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 28 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 12 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 10 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 7 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 5 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 4 %)

La construction du tombeau du Lieutenant Général Adolphe Nshimirimana,(popularité : 4 %)

SOS : Plus de 40 millions à payer à l’hôpital pour libérer un enfant victime d’un incendie,(popularité : 4 %)