Conflit autour du cimetière de Mutara entre Muzinda et Mutimbuzi




Par: Isanganiro , dimanche 8 mai 2016  à 08 : 20 : 30
a

Un climat malsain règne depuis un mois entre les habitants de Muzinda en province Bubanza et leurs voisins de Mutimbuzi en province Bujumbura. Le cimetière de Mutara se trouvant en commune Mutimbuzi, juste en dessous de la route Bujumbura-Bubanza constitue le nœud de discorde entre les habitants de ces deux entités différentes.

Depuis bientôt un mois, ce cimetière a été privatisé par l’administration communale de Mutimbuzi, ce que n’acceptent pas les populations des environs, surtout celles de Muzinda qui y enterraient les morts depuis longtemps comme l’indique l’administrateur de la commune Rugazi, Sylvie Nizigama, elle aussi, indignée comme les autres. La résolution de ce conflit ayant échoué entre les deux administrateurs concernés, la question se trouve aujourd’hui dans les mains des deux gouverneurs, celui de Bubanza et celui de Bujumbura qui promettent une issue favorable trèsprochainement .

Les populations qui utilisaient le cimetière de Mutara depuis des années, en particulier celle de Muzinda, très proches de la localité se lamentent d’être privées de cette infrastructure publique alors qu’elles en ont utilisé depuis longtemps. "Aujourd’hui j’ai trente ans et depuis mon enfance, je voyais mes voisins transporter les morts dans ce cimetière, et gratuitement. Dire aujourd’hui qu’on doit payer de l’argent pour enterrer un mort, ça me parait étrange", indique un jeune homme habitant en zone Muzinda. Jules Muhoza ajoute que les autorités concernées devraient résoudre ce problème le plus vite possible.

De son coté, l’administrateur de la commune Rugazi , indignée comme les habitants de Muzinda et de ses environs privés de ce cimetière précise qu’elle s’est entretenue avec son homologue, l’administrateur de la commune Mutimbuzi dans le but de trouver solution à ce problème, mais sans succès.

"J’ai parlé avec l’administrateur de Mutimbuzi, mais nous n’avons pas pu nous entendre sur la question. C’ est alors aux deux gouverneurs de résoudre ce problème. Et puis, ne pensez pas que c’est un simple malentendu comme le croient certaines personnes" , indique Sylvie Nizigama, administrateur de la commune Rugazi. Elle ajoute qu’il y a même eu dernièrement une bagarre entre les habitants de Muzinda qui voulaient enterrer leur mort et ceux de Mutimbuzi qui exigeaient d’abord de l’argent pour la tombe.

Le gouverneur de la province Bubanza indique qu’il est déjà au courant du problème et qu’il s’est déjà entretenu avec son homologue, le gouverneur de Bujumbura. Tharcisse Niyongabo dit également que c’est sur ce même terrain ou il va rencontrer son homologue afin de discuter de la question dans le but de rétablir l’ordre et satisfaire tout le monde.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

402 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 7 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 3 %)

Bujumbura : La liste des Bashingantahe s’allonge,(popularité : 3 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 2 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 2 %)

Vers une prise illégale d’intérêt ,(popularité : 2 %)

La société civile et la mairie de Bujumbura à couteau tiré ,(popularité : 2 %)

Suspension de la grève des enseignants ,(popularité : 2 %)

Les droits des civiles au sein de la police bafoués ? ,(popularité : 2 %)