Des centaines de maisons détruites par l’innondations de la Rusizi dans Mutimbuzi


200 familles dorment à la belle étoile dans différents coins de la commune Mutimbuzi en province de Bujumbura. Cela fait suite aux inondations occasionnées par la rivière Rusizi qui a débordé ses rives. Les sinistrés crient à l’assistance humanitaire d’urgence.



Par: Isanganiro , mercredi 11 mai 2016  à 13 : 58 : 17
a

Selon le Directeur Général de la Police en charge de la protection civile ; ces inondations causées par la rivière Rusizi ont touchés plus de 800 ménages.
Le Commissaire de police Antoine NTEMAKO indique que les sinistrés sont ceux des localités de Mushasha I et II ; Kinyinya I ; Vugizo et Kajaga II. Ce Directeur Général de la Protection Civile souligne que les 800 familles touchées par ces inondantions ; seules 200 sont des sans maisons.

Raison pour laquelle la Police de la protection civile en collaboration avec ses partenaires intervenant dans ce secteur sont à l’œuvre pour venir en aide à ces familles en situation humanitaire ; souligne cet officier de la Police.

L’idéal est de trouver ou délocaliser ces familles sinistrées par cette catastrophe. Le Commissaire de police Antoine NTEMAKO indique que le Gouverneur de la province de Bujumbura a déjà octroyé le site de Warubondo ou l’on va installer provisoirement les 200 familles de vugizo inondées par la rivière Rusizi.

L ajoute cependant que la Police de protection en collaboration avec ses partenaires sont à la recherche du necessaire pour assister ces sinistrés de Vugizo.
A ceux-là s’ajoutent les récentes victimes de Kajaga II un quartier nouvellement viabilisé ; inondé aussi par la Rusizi faisant fuir une dizaine de familles. Ces eaux de la Rusizi ont passé par un cimetière de la place avant d’inonder ce quartier.

Le Directeur Général de la Police de protection civile fait savoir que dans l’immédiat la Croix Rouge va prendre l’affaire en main et pulvériser cet endroit pour éviter des maladies éventuelles qui risquent de se déclarer.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

656 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?



a

Bubanza : Une trentaine de tombes détruites au cimetière de Mpanda



a

Musaga : Le ravin de Muzenga, une menace sans précédent



a

Bujumbura : Le Pont Muha risque de disparaitre



a

Burundi : Une stabilisation des rives en étapes ?



a

La mairie de Bujumbura demandent aux mécaniciens d’aérer les rues de Buyenzi



a

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse



a

Bujumbura : L’eau du lac Tanganyika en vert , coté Bujumbura Mairie



a

La réserve naturelle forestière de Vyanda en proie aux incendies



a

Des palettes de la Brarudi dans la fabrication de meubles





Les plus populaires
Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?,(popularité : 8 %)

Un barrage hydro électrique en cours de construction sur Mpanda,(popularité : 3 %)

La météo de nouveau fâchée contre Buyengero et Rumonge,(popularité : 3 %)

Rwegura : l’eau a baissé, bonjour le délestage ,(popularité : 3 %)

Bujumbura : Le Pont Muha risque de disparaitre ,(popularité : 2 %)

Bubanza : Une trentaine de tombes détruites au cimetière de Mpanda,(popularité : 2 %)

Enterrement à 3m des eaux du lac Tanganyika,(popularité : 2 %)

La Mairie a du pain sur la planche,(popularité : 2 %)

La charte de la terre : un nouveau né dans la protection de l’environnement au Burundi ,(popularité : 2 %)

Chimpanzé : Le cri de cœur de Jane Goodall se fait entendre au Burundi,(popularité : 2 %)