Cabara : Des cours encore hypothéqués, les élèves grèvent


La Chimie et la Biologie ne sont pas enseignées au Lycée communal Cabara dans la Direction Communale de l’Enseignement de Rumonge depuis le début du 3ème trimestre de l’année scolaire en cours. Les élèves de la 10ème année, une classe où ces cours comptent au test national, grèvent depuis deux jours.



Par: Isanganiro , samedi 14 mai 2016  à 15 : 19 : 02
a

Depuis le matin du jeudi 12 mai 16, les élèves de la 10ème année au lycée communal Cabara ont boudé les cours et ont manifesté dans la RN3 reliant Rumonge à Nyanza-Lac pendant une vingtaine de minutes avant de rentrer chez eux. Selon certains d’entre eux interrogés, ils réclament le remplacement de leur professeur titulaire des cours de Biologie et de Chimie récemment muté vers une école de la ville de Rumonge.

Alors qu’une délégation du Directeur Communal de l’Enseignement de Rumonge de ce jeudi avait annoncé le retour de l’enseignant muté dès ce vendredi 13 mai 16 pour parachever l’année scolaire, les élèves grévistes sont restés chez eux ce vendredi, n’ayant pas cru aux promesses de ladite délégation après plus d’un mois d’inertie.

Innocent Nsabimana, Directeur Communal de l’Enseignement de Rumonge, a ramené ledit enseignant ce vendredi matin. Les grévistes auraient accepté de revenir à l’école dès ce lundi 16 mai 16 selon un représentant des parents qui redoute du rendement de cet enseignant ramené dans ces conditions et qui a moins de 3semaines pour parachever le programme.

Ces élèves qui doivent passer ces cours au test national prévu début juin prochain sont condamnés à l’échec comme leurs camarades de la 1ère Lettres Modernes à cette même école qui se sont vus retirer leur enseignant des Mathématiques pendant près de 2 mois au 2ème trimestre de l’année scolaire écoulée. Ici, le DCE Rumonge de l’époque avait refusé de sortir une lettre affectant ledit enseignant à cette école.

Ce professeur, seul qualifié pour enseigner la Chimie et la Biologie au lycée communal Cabara, avait obtenu une mutation de la part du DCE Rumonge, à l’insu du Directeur de cette école, mettant ainsi tout l’établissement dans une incertitude surtout les élèves de10ème année depuis le début de ce 3ème trimestre en cours.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

275 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative





Les plus populaires
La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 21 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 8 %)

L’eau propre, une denrée rare dans la ville de Rumonge,(popularité : 7 %)

Les réfugiés burundais rentrent au pays avec hésitation ,(popularité : 5 %)

L’éducation n’a pas de limites,(popularité : 5 %)

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants,(popularité : 5 %)

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...,(popularité : 5 %)

Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 5 %)

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale ! ,(popularité : 5 %)

Ecole Fondamentale : Plus de patience pour son début SVP,(popularité : 5 %)