Cabara : Des cours encore hypothéqués, les élèves grèvent


La Chimie et la Biologie ne sont pas enseignées au Lycée communal Cabara dans la Direction Communale de l’Enseignement de Rumonge depuis le début du 3ème trimestre de l’année scolaire en cours. Les élèves de la 10ème année, une classe où ces cours comptent au test national, grèvent depuis deux jours.



Par: Isanganiro , samedi 14 mai 2016  à 15 : 19 : 02
a

Depuis le matin du jeudi 12 mai 16, les élèves de la 10ème année au lycée communal Cabara ont boudé les cours et ont manifesté dans la RN3 reliant Rumonge à Nyanza-Lac pendant une vingtaine de minutes avant de rentrer chez eux. Selon certains d’entre eux interrogés, ils réclament le remplacement de leur professeur titulaire des cours de Biologie et de Chimie récemment muté vers une école de la ville de Rumonge.

Alors qu’une délégation du Directeur Communal de l’Enseignement de Rumonge de ce jeudi avait annoncé le retour de l’enseignant muté dès ce vendredi 13 mai 16 pour parachever l’année scolaire, les élèves grévistes sont restés chez eux ce vendredi, n’ayant pas cru aux promesses de ladite délégation après plus d’un mois d’inertie.

Innocent Nsabimana, Directeur Communal de l’Enseignement de Rumonge, a ramené ledit enseignant ce vendredi matin. Les grévistes auraient accepté de revenir à l’école dès ce lundi 16 mai 16 selon un représentant des parents qui redoute du rendement de cet enseignant ramené dans ces conditions et qui a moins de 3semaines pour parachever le programme.

Ces élèves qui doivent passer ces cours au test national prévu début juin prochain sont condamnés à l’échec comme leurs camarades de la 1ère Lettres Modernes à cette même école qui se sont vus retirer leur enseignant des Mathématiques pendant près de 2 mois au 2ème trimestre de l’année scolaire écoulée. Ici, le DCE Rumonge de l’époque avait refusé de sortir une lettre affectant ledit enseignant à cette école.

Ce professeur, seul qualifié pour enseigner la Chimie et la Biologie au lycée communal Cabara, avait obtenu une mutation de la part du DCE Rumonge, à l’insu du Directeur de cette école, mettant ainsi tout l’établissement dans une incertitude surtout les élèves de10ème année depuis le début de ce 3ème trimestre en cours.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

251 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent





Les plus populaires
Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 29 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 17 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 9 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 7 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 4 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 3 %)

La polygamie à Muyinga divise la famille des musulmans ,(popularité : 3 %)

Une loi pour mettre fin aux violences basées sur le genre,(popularité : 3 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 3 %)