Une maladie étrange au Lycée Bubanza




Par: Isanganiro , dimanche 15 mai 2016  à 21 : 04 : 53
a

Depuis le début de ce troisième trimestre, plus de 30 élèves dont 23 filles et 7 garçons du lycée Bubanza ont été attaqués par une maladie qui les pousse à se gratter fortement sur et à coté de leurs sexes jusqu’à provoquer des blessures. Le directeur de cet établissement scolaire indique que la maladie serait une "infection" même s’il n’y a pas encore eu d’expertise médicale et pas mal d’élèves souffrent encore même s’il y en a qui sont déjà guéris. Le médecin directeur de la province sanitaire de Bubanza précise qu’elle n’était pas au courant de cette situation et appelle tout élève atteint à aller se faire soigner le plus vite possible.

"Moi, j’ai attrapé la maladie après avoir emprunté à mon camarade de classe qui était déjà malade une culotte de sport. Et je me suis retrouvéen train de me gratter, et très fort, sur mon sexe et autour ! Je n’ai pas osé le dire à qui que ce soit, seulement je me suis rendu à la direction pour demander la permission de rentrer", raconte un jeune garçon de la 10eme année rencontré à l’hôpital de Mpanda. Il ajoute qu’après avoir pris les médicaments prescrits par le docteur, il commence à se sentir mieux et à ne plus gratter son sexe.

De son côté, le directeur du lycée Bubanza précise que la maladie aurait été apportée par les élèves qui venaient des vacances de pâques et qu’elle a continué à se propager. "Oui, nous avons fait des enquêtes après avoir appris l’existence de ’l’épidémie’, et nous avons constaté que la maladie a été apportée par nos élèves qui venaient des vacances. Elle s’est propagée par après, les uns contaminant les autres, les garçons par l’utilisation des essuie-mains des uns et des autres ainsi que les culottes qui passent d’un élève à l’autre et pour les filles, elles se sont contaminées dans les lieux d’aisance, quand elles doivent s’asseoir pour faire leurs besoins…", explique Serges Bayagirimana, directeur du lycée Bubanza.

Le médecin directeur de la province sanitaire de Bubanza quant à elle affirme ne rien connaitre de la situation mais conseille à tout élève attrapé par cette maladie de se diriger directement à l’hôpital ou au centre de santé pour des soins urgents afin de ne pas contaminer les autres.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

545 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 29 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 18 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 6 %)

Roger Muhizi : L’ordre des médecins indigné par le non respet de la déontologie médicale,(popularité : 6 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 3 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 2 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 2 %)