Hôpital général de Mpanda : des lieux d’aisance non fonctionnels




Par: Isanganiro , lundi 16 mai 2016  à 09 : 22 : 46
a

L’hôpital général de Mpanda en province Bubanza construit en 2011 est dangereusement confronté à un manque criant de lieux d’aisance qui ne sont pas fonctionnels depuis le début des activités dans cet hôpital. Une menace pour la santé et pour les usagers de l’hôpital, et pour les résidences voisines.

"Vous voyez la beauté de cet hôpital, vous ne pouvez pas vous imaginer qu’il est dépourvu de toilettes ! et l’odeur qu’on y trouve ! Non, les responsables devraient voir comment remédier à la situation", se lamente un homme qui était au cheveu de son enfant la semaine passée. Eric Kwizera ajoute également que ces toilettes n’évacuent pas les déchets et que les malades sont contraints de descendre pour chercher des lieux d’aisance en bas de cet établissement sanitaire ou en dehors de ce bâtiment.

De son côté, le médecin directeur de cet hôpital explique que ces toilettes ont été d’abord mal construites, avec des tuyaux d’évacuation à faible calibre, ce qui fait que les déchets ne soient pas bien évacués du haut en bas. Aussi, Jérémie Kambayeko dit que les malades accueillis par cet hôpital ne savent pas utiliser les toilettes à siège.

" Les malades y jettent des objets de tout genre et font boucher ces toilettes. Nous leur avons toujours expliqué le bon usage de ces lieux d’aisance mais ils ne comprennent pas," précise –t-il.

Il ajout également que le manque d’eau dans cette localité en général et dans cet hôpital en particulier vient ajouter le pire au pire et que ce problème est connu de toutes les autorités concernées.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

753 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 8 %)

Renvoi des étudiants du campus Kiriri de l’Université du Burundi,(popularité : 3 %)

Muyinga : L’épidémie du paludisme en régression.,(popularité : 3 %)

UB : Des nominations objets de remous,(popularité : 3 %)

La Société civile réclame la libération de Faustin Ndikumana et la transparence dans les recrutements ,(popularité : 3 %)

Cooptation d’une note de 10% aux finalistes de l’école secondaire,(popularité : 3 %)

L’hôpital communautaire de Kigutu a tout sauf l’électricité,(popularité : 3 %)

Désiré Niyondiko n’est plus,(popularité : 3 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 3 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 3 %)