Le torchon brûle au sein du FROLINA




Par: Isanganiro , lundi 11 juillet 2016  à 15 : 34 : 51
a

Certains membres du bureau politique du parti Front pour la Libération Nationale, FROLINA, procèdent à la désignation des membres des comités provinciaux depuis une semaine. Les provinces de Bujumbura, Bururi, Makamba et Rumonge étaient concernées ce dimanche 10 juillet 2016 à Rumonge. Le président de ce parti ne reconnait pas la mise en place de ces organes.

Nikonarusanze Vianney, secrétaire général du parti FROLINA, a procédé à la lecture des membres désignés dans les comités provinciaux de ce parti à Bururi, Bujumbura, Makamba et Rumonge. C’était dans une réunion tenue dans un bar dénommé « Chez Chantal » sis au quartier swahili de la ville de Rumonge à une trentaine de membres en début d’après-midi de ce dimanche 10 juillet 2016.

Selon lui, il s’agissait de la mise sur pied des organes de ce parti quitte à organiser un congrès national prévu d’ici le 26 août 2016, date butoir comme convenu par les membres du bureau politique de ce parti en conflit le 26 février 2016 dans un Acte d’Engagement de deux pages signé devant le Ministre de l’intérieur et de la formation patriotique qui a lui aussi apposé sa signature.

Nikonarusanze indique que c’est au cours de ce congrès que de nouveaux organes seront mis en place, l’actuel président s’étant montré inapte à redynamiser ce parti depuis 2013 qu’il le dirige. C’est d’ailleurs la proposition du Ministre de l’intérieur faite aux parties en conflit afin de vider le différend qui les opposait.

Ndayiragije Adrien, président du FROLINA après l’éviction de Kalumba Joseph à la tête de ce parti, refuse toujours de reconnaitre ces comités en phase de désignation. Selon lui, une main invisible manipulerait certains des membres de son bureau politique pour l’évincer à la tête de ce parti au regard de l’évolution politique au Burundi. C’est une question de positionnement par rapport aux probables changements politiques, a déclaré Ndayiragije Adrien alors qu’il se préparait à aller à Arusha.

Dans tous les cas, l’article 4 dudit acte d’engagement stipule que les parties en conflit s’engagent de continuer le processus de redynamisation des organes même si une des parties ne respecte pas ces engagements.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

429 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 3 %)

Pas de négociation en Suisse mais un atelier,(popularité : 3 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 2 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 2 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 2 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 2 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 2 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 2 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 2 %)