Burundi : Journée internationale des consommateurs sur fond de grogne




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 15 mars 2012  à 17 : 26 : 20
a

L’Association burundaise des consommateurs, ABUCO, indique que la journée internationale des consommateurs est célébrée au moment où les simples citoyens vivent dans une misère indescriptible et où mesures gouvernementales devraient être revues pour soulager une population dans une extrême pauvreté.

Dans un communiqué sorti ce 15 mars 2012 pour célébrer cette journée sous le thème « notre argent, notre droit » dans sa série de réactions sur la campagne contre la vie chère au Burundi amorcée depuis le début du mois de mars 2012, l’ABUCO indique que les prestataires de services financiers ne sont pas incités à améliorer les services qu’ils rendent aux consommateurs. Les consommateurs de services sont incapables de les changer car il existe un manque criant de choix au moment du fait que le Burundi est dominé par un petit nombre de grandes entreprises, selon cette correspondance.

Suite à ce droit qui n’est respecté, l’ABUCO indique que le droit de rendre compte pour les prestataires de services se cherche encore.

L’ABUCO recommande la suppression de la hausse les tarifs des produits de la REGIDESO et des impôts et taxes sur les produits de premières nécessités.

Il demande aussi la mise en place d’un cadre de dialogue et d’échange sur des questions touchant les consommateurs et la mise en place d’une commission susceptible d’intervenir quant à leur sécurité.

La journée internationale des consommateurs arrive au moment où le délai de préavis sur la marche manifestation contre la vie chère au Burundi expire le 15 du mois de mars 2012.

Le retard dans l’adoption du projet IPR et la suspension de la hausse des tarifs de la REGIDESO sont les soubassements de cette grogne aujourd’hui revendicatrice de la marche manifestation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

402 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 5 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 5 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 4 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 3 %)

L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 3 %)

Le fond logement pour enseignants en difficultés financières,(popularité : 3 %)

Imaginez avoir des petits-enfants qui ne sont pas capables de parler votre langue,(popularité : 3 %)

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika ,(popularité : 2 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 2 %)