Bujumbura : SOS à Tania




Par: Isanganiro , samedi 30 juillet 2016  à 14 : 38 : 20
a

IGIRANEZA Tania souffle aujourd’hui sa troisième bougie. Elle totalise neuf mois, alitée à l’hôpital militaire de kamenge, bloc 10 dans chambre numéro 2 en mairie de Bujumbura. Sa vie est en danger après être née avec un handicap au niveau des intestins. La première opération qu’elle a subie est restée sans effets. Son ventre resté ballonné alors qu’elle passe chaque fois des nuits blanches. Pour le moment un médecin étranger exige une somme de trois millions (3 000 000) de franc burundais pour la deuxième opération .Sa famille crie aux secours aux âmes charitables pou un geste de soutien. Plus vos interventions, son père Bamboneyeho Diomède, en même temps son garde malade est sur le (+257) 79 20 30 81.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

279 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 14 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 10 %)

Le saignement chez la femme : Un problème de décollement placentaire,(popularité : 8 %)

Santé : Manque de devises, pas de médicaments,(popularité : 7 %)

Rumonge : Un dernier redéploiement des enseignants ?,(popularité : 7 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 7 %)

Un examen de sélection pour la fac de médecine,(popularité : 7 %)

Aucun retrait sur les comptes de Maison Shalom et de Barankitse,(popularité : 7 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 7 %)

La toux, pas un seul signe de la tuberculose ,(popularité : 7 %)