Burundi : La fête communale du 6 août




Par: Isanganiro , mardi 2 août 2016  à 16 : 37 : 57
a

Le ministère de l’intérieur et de la formation patriotique a sorti un communiqué rappelant que le 1er samedi du mois d’août de chaque année est dédié à la fête communale au Burundi.

L’Assistant du ministre de l’intérieur et de la formation patriotique qui a lu ce communiqué a indiqué que cette journée est instituée par le Décret N°100/203 du 31 juillet 2013, dans son 3ème article.

Il a montré que cette fête communale est d’une importance capitale dans la mesure où elle offre une occasion à toute la population native et résidente de la Commune de se retrouver pour échanger sur la situation politique, sociale et économique de leur commune et les perspectives d’avenir.

Térence Ntahiraja a ajouté que c’est une occasion d’établir les contrats de performance des élus locaux, d’améliorer le suivi-évaluation de l’exécution des contrats de performance. Selon lui, c’est aussi une occasion de mobiliser les moyens financiers, matériels et humains appropriés pour la mise en œuvre de ces contrats de performances et de remercier toutes les personnes qui se sont engagées de façon exceptionnelle au développement de leur commune.

D’après l’Assistant du ministre la fête communale de 2016 sera célébrée au moment où il existe encore quelques ennemis de la démocratie au Burundi qui cherchent toujours à replonger le pays dans le gouffre. Selon cette autorité cette journée constitue une occasion importante de consolider l’unité, la paix, la sécurité, la concorde et la cohésion sociale entre les natifs, les élus et les ressortissants de chaque commune. Il a également noté que c’est une opportunité importante d’échanger sur les projets prioritaires qui seront inclus dans le Plan Communal de Développement Communautaire.

Dans ce communiqué, Térence Ntahiraja a profité de cette occasion pour demander à la population burundaise de rester sereine dans la sauvegarde de la paix et de la sécurité en pointant du doigt à toute personne qui tenterait de perturber l’ordre public.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

274 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge



a

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées



a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG





Les plus populaires
Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 100 %)

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL,(popularité : 12 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 6 %)

Le Burundi gagne un palais présidentiel ,(popularité : 6 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 2 %)

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées,(popularité : 2 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 2 %)

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité",(popularité : 2 %)

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 2 %)

Dossier Ernest Manirumva : La verité se cherche encore,(popularité : 1 %)