Frontière Kanyaru haut : Le mouvement des véhicules en rabais




Par: Isanganiro , mardi 9 août 2016  à 12 : 04 : 35
a

Le mouvement des véhicules a sensiblement diminué sur la frontière Burundo Rwandaise de Kanyaru bas en province Kayanza. Selon notre correspondant qui s’est rendu sur les lieux, certaines personnes qui y exercent aussi de petits commerces se plaignent.

Depuis l’interdiction d’exportation des produits vivriers vers d’autres pays, le mouvement des affaires a sensiblement diminué, rapporte notre correspondant. Les camions transportant les marchandises entrant au Burundi font la queue à cette frontière, mais inversement pas de véhicule en provenance du Burundi vers le Rwanda.

Selon notre correspondant, la plupart de ces véhicules en provenance du Rwanda sont d’immatriculation Ougandaise. Sur cette frontière, du côté du Burundi, il n’y avait aucun véhicule des compagnies de transport en commun, récemment interdit aussi de prester sur le territoire Burundais. Seules les voitures de marque Probox, transportant 4 ou 5 passagers assurent le déplacement des personnes se rendant au Rwanda jusqu’à la frontière.

D’un côté, les chauffeurs de ces véhicules « Probox » disent qu’ils gagnent un peu plus suite a l’interdiction des véhicules des Agences de transport parce que les passagers sont devenus nombreux. Mais de l’autre coté, ils disent qu’il n’y a plus de mouvement avec l’interdiction d’exportation des produits vivriers. Sur cette frontière, nombreux sont aussi les véhicules privés de ceux qui déplacent leurs enfants qui se rendent au Rwanda ou en Ouganda pour les études.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

486 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 29 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 5 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 3 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 3 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 2 %)

La thérapie de l’eau thermale, des habitants de Mugara témoignent,(popularité : 2 %)

Les universités publiques ont fermé les portes,(popularité : 2 %)

Muyinga. Les enfants vulnérables reçoivent une aide en kit scolaire,(popularité : 2 %)

Rutana a enterré plus de 30 victimes du VIH Sida depuis juin 2011 ,(popularité : 2 %)