Bujumbura : 20 bureaux de changes fermés en mois de deux semaines




Par: Isanganiro , mardi 9 août 2016  à 14 : 33 : 25
a

Après la récente décision de la banque de la république du Burundi BRB qui vise le respect du taux de change de 1648fbu contre un billet vert américain, alors que ce billet semble n’est plus en circulation suite à son manque ces derniers jours , 20 forex accusés de passer outre la mesure, sont en suspension en Mairie de Bujumbura en moins de deux semaines .

La station Isanganiro a fait un tour de la capitale dans l’après midi de ce lundi. Certains bureaux de change situés à l’avenue de l’amitié, au boulevard de l’Uprona, au chaussée de Prince Louis Rwagasore et ceux d’ en face de la SOCABU sont fermés. Cinq parmi eux ont subi le même sort ce lundi comme l’a indiqué le porte parole de la police burundaise Pierre.

Nonobstant , les propriétaires de ces bureaux de change avancent toujours l’idée de manquer ces devises et la police incrimine ces bureaux de mener une commercialisation informelle de ces billets verts à un taux largement supérieur aux prix légal. A cette fin, douze cambistes du marché noir ont été arrêtés et incarcérés ce lundi dans la prison de la police judicaire, ajoute Pierre Nkurikiye.

Au moins de juillet, un dollar américain s’achetait à plus de 2600 fbu en mairie de Bujumbura. Malgré cette décision, le porte parole de la police , sans être précis, affirme que dans plusieurs bureaux de change implantés en Mairie de Bujumbura, cinq en conformité restent opérationnels.

Cette fermeture intervient à quelque semaines après la réunion des propriétaires de ces bureaux de change et la BRB sur la carence de devises au Burundi. Ce manque de devise reste toujours d’actualité au Burundi et a été nourri par la suspension des aides en cascades par les partenaires du Burundi depuis l’éclatement de la crise politico sécuritaire d’Avril 2015 . Pourtant, la banque centrale trouve que ce billet vert manque, non seulement au Burundi mais partout dans le monde suite à la récente crise financière qu’a connu le monde.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

410 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours





Les plus populaires
Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 7 %)

Economie : "Le secteur minier doit être régulé",(popularité : 3 %)

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau,(popularité : 3 %)

Un "hélicoptère made in Burundi" ,(popularité : 3 %)

A quand les dividendes de la fibre optique au Burundi ?,(popularité : 3 %)

Burundi : La Regideso hausse le prix du courant électrique ,(popularité : 3 %)

L’Inde et le Burundi signent un mémorandum d’entente,(popularité : 2 %)

Comment accroitre la pauvreté au Burundi ,(popularité : 2 %)

La monnaie burundaise flotte, que faire ?,(popularité : 2 %)

La transparence de la caisse du marché central mise en cause,(popularité : 2 %)