Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Muyinga : La civière artisanale encore moyen de transport des malades


En ce 21èmesiècle,certains malades sont encore transportés de la maison vers les structures de santé sur des civières artisanales.Cela se fait parallèlement au système de référence par des ambulances.Les responsables sanitaires précisent que la référence par une ambulance se fait d’une structure de santé à une autre.



Par: Isanganiro , mercredi 10 août 2016  à 09 : 48 : 15
a

Sous un soleil de plomb, sur la route menant vers l’hôpital de Muyinga,des hommes transportent un malade sur une civière.C’est une mère prête à accoucher a-t-on appris des transporteurs en provenance de la colline Karemera Commune et province de Muyinga.Le ménage de la mère est localisé à environ cinq kilomètres du centre de santé de couverture de la zone Muyinga. Madame Marguerite a manifesté des signes avant-coureurs d’éventuelles complications d’accouchement, sans véhicule pour la conduire d’urgence à l’hôpital, la communauté s’est mobilisée pour la transporter sur ce matériel localement fabriqué poursuivent les mêmes transporteurs. "Pourtant, chaque année, on exige à chaque ménage de payer 1000 fbu supposé entretenir l’ambulance qui doit évacuer nos malades" lâche un de ces habitants de Karemera. "Nous risquons de perdre une vie faute de moyen d’évacuation rapide malgré nos contributions", renchérit un autre d’un ton dur.

Le système de référence contre référence en marche

D’après un rapport des réalisations du premier trimestre dans la province sanitaire de Muyinga, la référence des malades notamment les mères en phase d’accouchement se fait par des ambulances. Les trois districts sanitaires (Gashoho,Muyinga et Giteranyi),ont chacun une ambulance. Ces véhicules font des navettes des centres de santé vers les hôpitaux de district, des hôpitaux de district vers l’hôpital de référence à Muyinga ou encore vers Ngozi ou Bujumbura. La population est invitée à contribuer à raison de 1000 fbu par ménage. Si des habitants transportent encore leurs malades sur des civières, c’est de la maison vers le centre de santé, a-t-on appris des sources sanitaires. Dr Eric Nshimirimana, Directeur de la province sanitaire de Muyinga ajoute que par ailleurs, certains ménages sont localisés sur des pentes raides inaccessibles aux voitures.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

291 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises





Les plus populaires
Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises,(popularité : 26 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 7 %)

L’OIM plaide pour des rapatriés Burundais,(popularité : 7 %)

Bujumbura : introduction d’un nouveau cahier de ménage,(popularité : 5 %)

Bubanza : pandémie du paludisme,(popularité : 5 %)

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises,(popularité : 5 %)

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école,(popularité : 5 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 5 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 4 %)

le Burundi est il à l’abri des risques de catastrhes ?,(popularité : 4 %)