Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?




Par: Isanganiro , lundi 15 août 2016  à 14 : 45 : 44
a

Le parti du Prince Louis Rwagasore s’est doté depuis ce dimanche de nouveaux organes. C’était au cours d’un congrès extra extraordinaire de ce parti qui a été tenu dans les enceintes du grand séminaire de Gitega. Parmi les concourants en lice, Gashatsi Abel qui dirigeait le parti Uprona en Mairie de Bujumbura a été élu président du parti au niveau national avec 785 voix exprimées contre 93 du candidat malheureux dont André Ndayizamba, originaire de province Bururi.

Au moment où un originaire de la province Muyinga Olivier Nkurunziza, sa candidature a été approuvée par acclamation au poste du secrétaire général du parti , la chaise de l’ancienne présidente du parti Concilie Nibigira est désormais placée dans un nouvel organe de sept membres dit "Conseil supérieur du parti", synonyme de la "commission d’éthique et discipline" sous l’ancienne version du parti.

Ce parti, en ailes dont celle de concilie ou Gashatsi est souvent reproché d’être de mèche avec le parti au pouvoir par sa gauche.

JPEG - 17.5 ko

Pour Tatien sibonana, porte parole de l’Uprona aile de Nditije, ces nouveaux organes ne sont pas de l’Uprona du Prince Louis Rwagasore mais, qualifie -t- il, des organes du parti Upro-dd, massale au parti cdd-fdd au pouvoir. Il ajoute qu’ils sont prêts à accueillir tous ceux qui se rendront à l’évidence qu’ils ont fait une proche route en répondant présents aux activités dudit congrès. Et quant à l’espoir de réunification de ces deux camps upronistes, Tatien Sibomana réplique qu’il ne sera pas une chose moindre pour des organes dépourvus de l’indépendance ou d’idéologie du parti.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

927 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le parti CNL déplore l’intolérance politique qui perturbe ses activités



a

Burundi : Les partis politiques demandent l’inclusion au sein des CEPI



a

Burundi : Le parti CNDD va participer aux élections sous des conditions



a

Burundi : Intolérance politique à Rweza, les habitants craignent la vengeance



a

Burundi : le 1er vice-président de la République appelle la presse à accompagner le processus électoral



a

Burundi : Le CNARED, tend-t-il la main à Gitega ?



a

Rumonge : Une permanence du Cnl vandalisée



a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique





Les plus populaires
Burundi : le parti CNL déplore l’intolérance politique qui perturbe ses activités,(popularité : 59 %)

Burundi : Les partis politiques demandent l’inclusion au sein des CEPI,(popularité : 22 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 15 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 12 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 12 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 10 %)

Trois pays de la région disent oui au troisième mandat de Pierre Nkurunziza,(popularité : 10 %)

Ils seraient sur le point d’être réconciliés ,(popularité : 10 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 10 %)

Frédéric Bamvuginyumvira est désormais provisoirement libre ,(popularité : 10 %)