Bubanza : Les usagers de la Rukoko doivent demander une autorisation avant d’entrer




Par: Isanganiro , jeudi 18 août 2016  à 12 : 34 : 56
a

Après les attaques répétitives, de vol et kidnapping dans la commune Gihanda en province Bubanza, une province qui abrite des réserves naturelles, aucune personne n’est autorisée à franchir la réserve naturelle de la Rukoko. Même les employés de la société Tanganyika Business Company qui a cultivé des cannes à sucre dans cette réserve sont obligés de vider les lieux dans les plus bref délais . Cette mesure a été prise lors d’une réunion de sécurité de ce mardi ,présidée par le gouverneur de la province de Bubanza Tharcisse Niyongabo , envers la population de la commune Gihanga et les forces de l’ordre.

Cette décision touche également l’élevage. L’administration de la commune Gihanga a déjà fixé une amande de cent milles fbu par bête, une fois saisie entrain de brouter dans cette réserve. Les agriculteurs, les charbonniers , bergers et le personnel de cette société Company Business qui fréquentent souvent la Rukoko sont accusés de collaborer aves les auteurs de ces attaques successives qui font des navettes entre la RDC et le Burundi.
L’attaque la plus récente est celle de la nuit de ce dimanche à lundi sur l’axe Bujumbura-Cibitoke ,perpétrée contre une voiture de type Probox, qui a été par après incendiée, les marchandises volées et deux personnes qui voyageaient à bord de ce véhicule kidnappées et les ravisseurs exigent une rançon pour les relaxer.

Toutefois, les agriculteurs, les éleveurs et d’autres personnes qui veulent exercer une activité quelconque dans cette réserve naturelle de la Rukoko doivent demander au préalable une autorisation à l’autorité provinciale, a indiqué le Gouverneur de la province Tharcisse Niyongabo. Il ajoute que cette mesure a été prise pour barrer la voie empruntée par ces malfaiteurs voulant accéder dans cette partie indexée d’abriter des groupes armés. Tharacisse Niyongabo souligne également que le personnel de la société Business Company doit obligatoirement être remplacé car il serait complice de ces malfaiteurs.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

423 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC



a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye





Les plus populaires
Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève ,(popularité : 34 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 5 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 3 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 3 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 3 %)

Bubanza : fin de la grève des élèves de l’ITAB,(popularité : 3 %)

Le troupeau d’Eusebie regagne le pays natal malgré lui,(popularité : 2 %)

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi,(popularité : 2 %)

Muyinga/Un représentant du MSD tabassé par les imbonerakure ,(popularité : 2 %)

Attentat contre le commandant du 311 ème bataillon commando,(popularité : 2 %)