Burundi : Les burundais regagnent le chemin de l’exil, dit le HCR


Plus de 20.000 burundais ont fui le pays au cours des mois de juillet et août de l’année en cours. Le constat émane du Haut commissariat des réfugiés qui précise que la majorité de ces personnes proviennent de 5 provinces dont la ville de Bujumbura.



Par: Isanganiro , jeudi 29 septembre 2016  à 13 : 50 : 47
a

Dans ce document sorti la semaine dernière, le HCR reconnaît que le nombre de départs n’est pas aussi élevé de manière générale qu’en 2015 ; mais qu’il y a eu un flux constat cette année. Pour les seuls mois de juillet et août derniers, plus de 20.000 burundais sont partis vers les pays voisins. Le nombre de ceux qui ont fui depuis avril de l’année dernière dépasse 300 000 selon encore le document.

La majorité de ces personnes fuit les provinces de Kirundo, Makamba, Cibitoke, Rumonge et la ville de Bujumbura en quête d’asile ou de protection internationale. Le HCR craint que les pays voisins dont la Tanzanie, le Rwanda, l’Ouganda et la RD Congo, de même que les organisations humanitaires comme le HCR lui-même, rencontrent des difficultés pour continuer à fournir des abris, une protection et des services essentiels suffisants. « Les capacités d’accueil de ces pays sont débordées et la situation reste très difficile pour de nombreux réfugiés qui comptent une majorité de femmes et d’enfants », a déclaré le porte-parole du HCR à Genève vendredi dernier.

Le gouverneur de Rumonge, l’une des cinq provinces dont parle le HCR, dit qu’il n’y a personne qui est en train de fuir. Juvénal Bigirimana parle plutôt du mouvement inverse ; que les habitants du sud, ceux de Rumonge en particulier, sont en train de rentrer au pays. Plus de 3500 sont déjà rentrés depuis le mois d’août dernier."Je voudrais vous dire ce sont des mensonges car, au lieu de fuir, les burundais sont en train de rentrer. A Rumonge, ceux qui sont rentrés sont à 3.566 en ces temps. Au mois d’août dernier, ils étaient à 2870. Aujourd’hui ils sont à ces 3566, sans compter ceux qui sont rentrés hier. Alors, comment est-ce que l’on peut dire que les gens sont en train de fuir alors que nous nous ne voyons que le mouvement inverse ? Ils sont en train de renter. ", a-t-il expliqué.

Le maire de la ville de Bujumbura Freddy Mbonimpa ajoute que sur 10milles qui avaient fui la capitale depuis fin Avril 2015, 7 milles ont déjà regagné le bercail.

Le HCR appelle la communauté internationale à poursuivre ses efforts de paix et à renforcer son soutien aux pays d’asile, en particulier dans les domaines des abris, des services de base, de l’éducation, de la santé et des moyens d’existence », poursuit le communiqué.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

374 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques





Les plus populaires
La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 5 %)

Malversations à la RTNB, le Syndicat SYRT dénonce un détournement d’1.5 milliards chaque année,(popularité : 4 %)

Le Général Rodrigue Bunyoni n’est plus ,(popularité : 3 %)

Rumonge : Le DCE sacrifie certains cours au lycée communal Cabara pour des intérêts inavoués,(popularité : 2 %)

Rumonge : L’enseignement en crise,(popularité : 2 %)

Bouteilles plastiques usagées, déchets « profitables »,(popularité : 2 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 2 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 2 %)

Kayanza : Gatara, la commune plus peuplée,(popularité : 2 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 2 %)